Côte d’Ivoire : KOLO TOURÉ, “LE MINISTRE DE LA DEFENSE” DIT STOP

Une page se tourne chez les Eléphants. Après avoir remporté une CAN derrière laquelle il courait depuis juillet 2000, date de sa première sélection avec la Côte d’Ivoire, Kolo Touré a annoncé sa retraite internationale à la télévision ivoirienne. « C’est avec beaucoup d’émotions que je vous annonce que je vais prendre du recul. C’est une décision très difficile à prendre parce que j’aime ma nation, j’aime mon pays et surtout j’aime le football.

Kolo Habib Touré joueur footballeur ivorien
Mais à un moment donné, je pense qu’il faut savoir arrêter », a expliqué le défenseur de 33 ans. Surnommé « The Roc » ou encore le « ministre de la Défense », le joueur de Liverpool estime que l’heure du renouvellement générationnel a sonné. « Il faut laisser la place aux jeunes frères pour qu’ils puissent s’exprimer.
Il y a des joueurs comme Viera, Bailly, Kanon qui sont des joueurs qu’il faut aujourd’hui laisser grandir », plaidera-t-il. D’après lui, c’est le bon moment pour se mettre en retrait puisque la Côte d’Ivoire n’a pas d’échéance majeure au cours des deux années à venir. « Maintenant ces jeunes ont deux ans pour se préparer avant la prochaine CAN. C’est maintenant qu’il faut les laisser.
Je n’ai pas envie de venir et de les empêcher de s’exprimer », soulignera Kolo Touré, en présentant Ousmane Viera Diarrassouba, comme son « successeur » et « nouveau ministre de la Défense ». Le grand frère de Yaya Touré a aussi pris sa décision par crainte de voir sa motivation amoindrie. « Mon objectif c’était de gagner la CAN. Je ne sais pas si j’aurai eu la force d’avoir encore un objectif qui va me transcender. C’est mieux de laisser s’exprimer des gens qui ont beaucoup plus faim que moi ».
Après 112 capes (6 buts), c’est donc une très belle image qu’il laissera aux Ivoiriens puisque Kolo Touré s’arrête au sommet, après une CAN où il a été désigné dans l’équipe-type de la CAF.
« Lors de cette CAN , j’étais transcendé. Je pense que ça s’est vu dans mes yeux, dans mon comportement et je pense que tous les Ivoiriens ont dû sentir ça », a-t-il rappelé.

Burkina Faso : LE ROY, GIRESSE ET KESHI CANDIDATS

Malgré leur élimination dès le premier tour de la CAN 2015, les Etalons conservent tout leur prestige. En atteste le pedigree des candidats qui se bousculent au portillon pour succéder à Paul Put au poste de sélectionneur du Burkina Faso.
Vendredi, la Fédération burkinabé de football (FBF) a annoncé avoir « recueilli la candidature d’une dizaine d’entraineurs européens et africains (…) qui rêvent tous d’aventure avec les Etalons pour les années à venir, sont exclusivement des techniciens d’expérience et possèdent tous une bonne connaissance du football contemporain et du continent africain. »
Dans la liste, on retrouve des techniciens qui ont participé à la CAN 2015. Comme Claude Le Roy, détenteur du record de participations à la compétition (huit) et qui a conduit le Congo en quart de finale mais s’interroge sur son avenir à la tête des Diables Rouges, ou encore Alain Giresse, remercié par la Fédération sénégalaise après l’élimination au premier tour.
Autre grand nom qui aimerait diriger Alain Traoré, Jonathan Pitroipa et leurs coéquipiers : Stephen Keshi, champion d’Afrique 2013 avec le Nigeria, remercié après la non-qualification pour la CAN 2015 mais qui serait sollicité par les Super Eagles pour un retour. Baroudeurs du continent africain, Gernot Rohr, jusqu’à récemmentsélectionneur du Niger, et Jean Thissen, qui a dirigé le Gabon et le Togo, ont aussi fait acte de candidature. Tout comme Jacques Santini, ex-sélectionneur de l’Equipe de France (2002-2004) et le Portugais Paulo Pedro, ancien adjoint de Paulo Duarte lorsqu’il était le sélectionneur des Etalons (2007-2012). Le week-end s’annonce studieux pour la FBF qui va étudier les candidatures et présentera lundi une « short list » de trois noms. L’heureux élu sera connu dans trois semaines avec pour objectif de « rebâtir une nouvelle équipe nationale compétitive, conquérante et résolument tournée vers de nouveaux challenges. »

source : L Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.