Conséquence de la mauvaise participation du Mali au CHAN 2014 : Le secrétaire général de Malifoot, Ousmane T. Diallo limogé hier et remplacé par Yacoubadjan

Me Ousmane Thierno Diallo n’est plus Secrétaire général de la Fédération Malienne de Football. Il a été limogé hier et remplacé par Yacouba Traoré dit Yacoubadjan. C’est la conséquence de la mauvaise organisation de la participation de l’équipe malienne au Championnat d’Afrique des Nations, qui vient de se tenir en Afrique du Sud.

siege femafoot

Depuis le retour de la délégation malienne de la troisième édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) qui vient de se tenir en Afrique du Sud, l’information circulait avec insistance sur le départ du Secrétaire général de la Fédération Malienne de Football, Me Ousmane Thierno Diallo. Elle a été confirmée, hier, lundi 3 février, par une décision du Président de la Fédération Malienne de Football, Boubacar Baba Diarra. Me Ousmane Thierno Diallo a été remplacé par Yacouba Traoré plus connu sous le sobriquet de Yacoubadjan. Cet ancien membre du comité exécutif du Stade Malien de Bamako  a déjà servi à la fédération comme secrétaire général sous Tidiane Median Niambélé (2002-2005) et Salif Kéïta dit Domingo (2005-2009). Malheureusement, la gestion de Yacoubadjan a été maintes fois critiquée par le monde du football malien. Et il ne s’entendait pas avec les acteurs de notre sport-roi.

 

 

Après avoir passé 4 ans en dehors du football (il avait carrément déserté le monde sportif) on se demande si ce dernier peut encore apporter quelque chose à notre football notamment sur le plan administratif. On sait également que les textes du football ont beaucoup évolué durant ces dernières années. Comme disait l’autre, le nouveau secrétaire général sera jugé à l’oeuvre.

 

Déjà, beaucoup d’interrogations se posent sur le départ prématuré de Ousmane Thierno Diallo, après seulement trois mois de fonction. De sources proches de Malifoot, il s’agit, tout simplement, de mieux redynamiser l’administration de l’instance dirigeante du football malien.  C’est aussi la conséquence de la mauvaise participation de l’équipe nationale du Mali à la dernière édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) qui s’est tenue récemment en Afrique du Sud. Ce qui confirme nos informations publiées sur les couacs de cette fameuse aventure sud-africaine. On se rappelle que la délégation malienne a été confrontée à un problème de visa à Dakar en partance pour Afrique du Sud. Il a fallu qu’un agent du ministère de la Jeunesse et des Sports débloque cette situation depuis Bamako.

 

Au moment du retour aussi, après l’élimination des Aigles du Mali, en quart de finale du CHAN, la délégation malienne n’a pas pu embarquer à bord de l’avion de la compagnie South Africa Airlines à cause du non-paiement des pénalités à l’aéroport.

 

Sans oublier, des incidents souvent fâcheux avec la Confédération Africaine de Football (CAF). Comment une délégation fédérale participe à une compétition de ce genre de la CAF sans le chargé des compétitions internationales. Tout cela montre à suffisance l’amateurisme du bureau fédéral. Aujourd’hui, c’est le Secrétaire général lui tout seul qui ramasse les pots cassés.

 

Il faut aussi souligner que Me Ousmane Thierno Diallo, qui a accepté de passer le témoin hier, à son successeur, ne parle plus le même langage que son patron, l’Inspecteur général de police, Boubacar Baba Diarra. Le désormais ex-secrétaire général de Malifoot, a été mainte fois décrié pour le dysfonctionnement du secrétariat.

 

ALOU BADRA HAÏDARA

Source: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *