Communales du 20 novembre : la liste PSDA-Asma CFP-UJMMA fait trembler en Commune IV

Un véritable engouement se crée en Commune IV du district de Bamako autour de la liste PSDA-Asma CFP-UJMMA comptant pour les élections communales du 20 novembre prochain. Conduite par la très populaire Assétou Sangaré Robichaud, cette liste reçoit chaque jour des vagues de soutiens à travers la commune.

Ismaël Sacko president Parti social democrate africain psda

Evidemment, cela ne peut laisser indifférents les autres concurrents qui craignent pour leur sort. Quand bien même la campagne n’est pas encore ouverte, la tête de liste draine déjà des foules partout où elle se présente. C’était par exemple le cas le samedi 8 octobre 2016 lors de la finale de la coupe du dynamique entrepreneur Boya Kéita à Djicoroni-para où le parrain s’appelait Ismaël Sacko, président du PSDA.

Mme Assétou Sangaré Robichaud était présente avec ses nombreux sympathisants. Elle qui était là par relation de voisinage avec Boya Kéita, a dit toute sa fierté de voir un entrepreneur de son quartier émerger de la sorte. Elle était encore plus fière des jeunes du quartier qui ne manquent pas de talent en football. C’est d’ailleurs elle qui a remis le trophée à l’équipe victorieuse, Biafra. Celle-ci a remporté la victoire finale contre Hero.

« J’ai un sentiment de fierté et d’espoir pour la jeunesse de mon pays », a laissé entendre Assétou Sangaré Robichaud laquelle accorde aussi une importance particulière aux élections communales à venir. « Ce sont des élections de proximité qui permettront au président IBK d’achever le processus électoral des institutions. J’ai la plus grande conviction d’avoir de la chance pour ces élections », a-t-elle expliqué. Celle qui était jadis au parti Yèlèma (le changement), est déjà arrivée 2e des communales passées. Elle compte engranger cette fois-ci le maximum de conseillers pour son nouveau parti, le PSDA.

Pour le parrain de cette finale de football, Ismaël Sacko, le sport est un évènement fédérateur ; il unit. Il a salué monsieur Boya Kéita pour ce geste de citoyenneté, patriotique. En ce qui concerne les communales du 20 novembre, le président du PSDA a bon espoir. « Pour la majorité présidentielle, il s’agit d’avoir le maximum de conseillers pendant ces élections, afin de permettre au président IBK d’avoir les coudées franches », a-t-il souligné. L’un des points forts de cette alliance réside dans le respect du quota de 30% de femmes.« J’accompagnerai de tous mes vœux cette liste », a conclu M. Sacko.

 

La rédaction 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *