Championnat National Junior Masculin de Hand-ball : Le Mamahira AC de Kati s’adjuge le trophée face au COM

Organisé par la Fédération malienne d’hand-ball, le championnat national junior masculin de hand-ball, débuté le 24 juin  a pris fin vendredi 29 juin au Stade Mamadou Konaté, avec la belle victoire du Mamahira AC de Kati face au Centre Omnisport de Missabougou sur un score de 24-30.  C’était en présence du président de cette fédération, le Général Soumana Kouyaté, du maire de Kati, Yoro  Ouologuème, représentant la région de Koulikoro et de nombreux responsables sportifs.   

Elles étaient 7 équipes au départ à prendre part à ce championnat, à savoir : le Mamahira AC de Kati, l’AS Mandé, l’AS Biton de Ségou, le Sigui de Kayes, le COM, le COL  et le  LSBOS.

Les demi-finales ont opposé le Mamahira AC  au Sigui de Kayes (26-23) et le COM à l’AS Mandé (18-14).

Lors de la première demi-finale, le Mamahira AC et le Sigui ont livré un match époustouflant, mais à la fin c’est le Mamahira qui a gagné.

En finale le Mamahira avait comme adversaire le COM.

Au cours de ce match, lors de la première période, le Mamahira menait le jeu et le COM courait derrière le score 15-11. Et de retour pour la deuxième période, le COM s’est montré un peu plus  agressif pour essayer de remonter au score, mais il sera freiné dans son envol par le Mamahira AC  qui aggravera le score de 30 à 24.

Parlant de la victoire de son équipe le coach du Mamahira AC, Tiga Ouedrago, dira que le match n’était pas aussi difficile que ça. «  Les joueurs ont été gourmands sur la récupération et le COM a un hand-ball classique, il joue pour tirer et nous on joue pour préparer et marquer » a-t-il déclaré.  Selon lui, le COM n’a pas démérité. « Ils ont des bons éléments pour défendre  le drapeau malien » estime l’entraineur du Mamahira. Qui pour terminer a tenu à féliciter tous les participants et encourager la fédération pour son initiative d’organiser un championnat national junior.

Pour sa part, le coach du COM, Modibo Traoré, dira qu’on s’inspire généralement de la défaite pour préparer les réussites. « J’ai perdu aujourd’hui  ce n’est pas la fin du monde, je vais essayer de me préparer encore pour les  échéances à venir. Certes mes hommes n’ont pas respecté certaines consignes du jeu et là on a payé cash avant la fin du match, par ce qu’on a concédé certains buts qui ne fallait pas. Et ce sont les incompréhensions du jeu ça peut arriver, ils sont jeunes, ils ont encore la chance d’évoluer plus ».

Quant au président de la Fédération malienne de Hand-ball, Soumana Kouyaté, il a félicité d’abord les équipes participantes, particulièrement  les équipes régionales, à savoir celles des régions de Koulikoro, Kayes  et Ségou. Selon lui, il a vu dans ce championnat que des jeunes sont enthousiasmés. « Et maintenant ce qui reste à faire il faudrait que les entraineurs prennent beaucoup plus au sérieux la préparation physique de leurs équipes, car la technique y est mais la préparation physique manque » a-t-il suggéré.

En conclusion il a émis le souhait r que les équipes ne s’engagent pas seulement à jouer au moment du championnat mais qu’elles s’entrainent tous les jours.

« Je suis satisfait de ce championnat, la fête a été très belle et félicitation au Mamahira pour sa victoire » a-t-il déclaré.

Par Safiatou Coulibaly

Source: Le Sursaut

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *