Championnat d’Afrique de taekwondo : CINQ MÉDAILLES POUR LES COMBATTANTS MALIENS

Le Mali a participé au Championnat d’Afrique combiné avec l’Open international de taekwondo qui s’est déroulé au Maroc du 28 mars au 1er avril. Le championnat d’Afrique s’est déroulé du 28 au 30 mars, alors que l’Open international s’est disputé du 31 mars au 1er avril.

Au total, 7 combattants maliens, 4 encadreurs et 1 arbitre international étaient présents à ce grand rendez-vous du taekwondo africain.
La délégation malienne est revenue au bercail avec 5 médailles dans ses valises, dont 2 médailles d’argent et 3 médailles de bronze. Les médailles d’argent sont à mettre à l’actif d’Oumar Sissoko et de Seydou Fofana qui ont terminé, respectivement deuxièmes du Championnat d’Afrique de «koryugi» et de l’Open international, alors que les trois médailles de bronze ont été remportées par Bakary Ballo (-54kg), Mahamadou Dembélé (-74kg) et Karamoko Soumaré (-87kg). Quant à Samba Niang, il a été contraint à l’abandon pour cause de blessure, alors qu’il menait 7-4 face à son adversaire. Bakary Ballo (moins de 60 ans) et Mouhamadou Dembélé (moins de 40) qui faisaient leur baptême du feu au «poomsae» se sont classés troisièmes de leur catégorie respective. Karamoko Soumaré (-87kg) a perdu 26-19 face au Marocain Karim Ziani et s’est consolé avec la médaille de bronze.
Pour le chef de la délégation malienne, Mamadou Koumé on peut être fier du résultat obtenu par nos combattants qui, indiquera-t-il, ont effectué leur première sortie à ce niveau au Maroc. «Les combattants maliens se sont bien comportés, lors de ce Championnat d’Afrique combiné avec l’Open international. Les 7 combattants ont mouillé le maillot, en remportant 5 médailles, dont 2 médailles d’argent et 3 médailles de bronze.
C’était la première fois pour les athlètes maliens de disputer une compétition de poomsea, les deux combattants qui étaient en lice Bakary Ballo et Mouhamadou Dembélé ont terminé, chacun, troisième de leur catégorie», a confié le chef de la délégation malienne, qui a reçu un trophée décerné par la Fédération internationale de taekwondo.
Seïbou S.
KAMISSOKO

 

Source: Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *