Célébration du mois de la solidarité : LE HANDISPORT A L’HONNEUR

 

 


Federation malienne sports personnes handicape fmash tricycle courseDans le cadre de la célébration de la 21è édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, la Fédération malienne de sports pour personnes handicapées (FMASH) a organisé une course de tricycle samedi dernier sur le boulevard de l’Indépendance.
L’événement s’est déroulé en présence de plusieurs personnalités dont le ministre des Sports, Housseïni Amion Guindo, son collègue de la Santé et de l’Hygiène publique, Mme Togo Marie Madeleine Togo, le parrain de la semaine des personnes handicapées, l’Honorable El Hadji Abdoul Ghalil Mansour Haïdara député à l’Assemblée nationale et le président de la Fédération malienne de sports pour personnes handicapées (FMASH), Amadou Diarra. Le thème de cette 21è édition était : «la solidarité, un facteur de réconciliation, de développement et de la consolidation de la paix.»
Au total, 30 athlètes dont 15 coureurs professionnels, 10 tricycles coureurs de masse, et 5 coureurs de l’élite se sont affrontés dans deux épreuves : la course des tricycles et celle dite des élites. Les premiers ont parcouru une distance de 3km 600, tandis que les deuxièmes se sont affrontés sur la longue distance de 7km 200, soit deux tours du boulevard de l’Indépendance. Dans la première épreuve, chez les dames, Mariam Coulibaly s’est hissée sur la plus haute marche du podium en réalisant un chrono de 7’45’’, devant Korotoumou Coulibaly (9’13’’) et Niamakolo Coulibaly (10’30’’). Chez les hommes Karaba Diarra a remporté la course avec un chrono de 8’08’’, devant Alou Konaté (9’53 ‘’) et Demba Sow (10’30’’).Avant la course des élites, il y aura une exhibition de handi-karaté de Maître Makan Haïdara, ceinture noire 2è dan, un spectacle qui tiendra le public en haleine pendant une dizaine de minutes. Après cette démonstration de Maître Makan Haïdara, place sera faite à la course des élites, une épreuve qui mettra aux prises les athlètes sur la distance de 7km200. La course donnera lieu à une belle empoignade entre Ibrahima Maïga et Chaka Diallo, les deux athlètes les plus attendus de la compétition. Les deux «cracks» resteront au coude à coude jusqu’à 200m de la ligne d’arrivée, moment choisi par Ibrahima Maïga pour fausser compagnie à son grand rival et s’imposer dans un chrono de 11’57’’. Chaka Diallo (13’22’’) se contentera de la deuxième place, tandis que le podium sera complété par Salif Togo crédité d’un chrono de 13’42’’. Dans son discours de clôture, le président de la Fédération malienne de sports pour personnes handicapées (FEMASH), Amadou Diarra a salué la mobilisation des personnes handicapées et le bon déroulement de la course à laquelle ont participé une trentaine d’athlètes.
«Je suis fier et heureux pour le bon déroulement de l’événement et la grande mobilisation de nos athlètes. La solidarité est une valeur ancestrale de notre pays que les autorités de la 3è République ont su magnifier en instituant le mois d’octobre comme mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion que nous célébrons depuis vingt un an maintenant», dira Amadou Diarra.
«Pour l’exercice 2015, poursuivra le premier responsable de la FEMASH, les athlètes handicapés du Mali ont joué leur partition, tant sur le plan national qu’à l’échelle internationale. Ainsi sur le plan international au mois de septembre dernier lors de la 11è édition des Jeux africains de Brazzaville, notre fédération a eu deux médailles de bronze au lancer de javelot et au 100m. Au Championnat d’Afrique de Ceci-foot qui vient de se dérouler à Daoula au Cameroun, le Mali s’est classé troisième». Les représentants maliens à ce grand rendez-vous africain ont été présentés au public à la fin de la cérémonie.

S. S. KAMISSOKO

source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *