Installez la meilleure application pour regarder ORTM

Disponible sur Google Play

CAN U20 : LES AIGLONS FONT ENCORE PARLER LEUR PUISSANCE DE FEU

Déjà vainqueur 3-0 à l’aller en Mauritanie, la sélection nationale junior a récidivé en explosant les Mourabitounes juniors 4-1, dimanche au stade Modibo Keïta. Désormais, les regards sont tournés vers le Burkina Faso pour le dernier tour des éliminatiores

Saliou Guindo joueur footballeurs juniors aiglons

Les Aiglons n’ont pas eu besoin de forcer leur talent face à la Mauritanie pour valider leur ticket pour le troisième et dernier tour des éliminatoires. Déjà vainqueurs 3-0 à l’aller à Nouakchott, les protégés de Baye Bah se sont encore régalé en explosant 4-1 leurs adversaires, dimanche au stade Modibo Keïta pour le compte de la manche retour. Boubacar Traoré a d’abord ouvert le score sur penalty (9è min) avant de passer le relais au double buteur de la manche aller, l’inévitable Sidiki Maïga, qui s’offrira cette fois-ci un triplé (25è, 69è et 90è min+3).

Malgré la réduction du score de Tanjy Hemeye (48è min), les Mourabitounes juniors n’ont pas pesé lourds dans les débats et prennent donc la porte. Pour les Aiglons en revanche, l’aventure continue et les regards sont désormais tournés vers le Burkina-Faso que le Mali affrontera pour une place en phase finale. La manche aller se jouera dans le week-end des 8, 9 et 10 juillet à Ouagadougou et le retour, 15 jours plus tard à Bamako. Le vainqueur de cette double confrontation sera directement qualifié pour la 20è édition de la CAN qui se déroulera en Zambie en 2017.

Maliens et Burkinabé s’étaient déjà rencontrés lors du deuxième tour des éliminatoires de la CAN U20 2015 et les Aiglons s’étaient imposés à l’aller (3-0 à Ouagadougou) avant de perdre au retour (2-0 à Bamako). Cette année encore les chemins des deux sélections se croisent à nouveau et l’équipe qui aura le dernier mot validera son ticket pour la grande messe du football continental.

En attendant, on peut dire que les Aiglons ont fait le plein de confiance et rassuré les supporters avec la démonstration faite face aux Mourabitounes juniors, dimanche au stade Modibo Keïta. Dès le coup d’envoi de la rencontre, les protégés du sélectionneur national, Baye Bah ont pris le taureau par les cornes, ouvrant le score à la 9è minute, suite à un penalty provoqué par Sékou Koïta et transformé par Boubacar Traoré (1-0, 9è min). On connaît la suite : après un débordement d’Aly Mallé ponctué d’un centre, Sidiki Maïga libre de tout marquage pousse le ballon au fond des filets (2-0, 25è min). Les Aiglons iront à la pause avec cette confortable avance de 5-0 sur l’ensemble des deux matches. Dès lors, il n y avait plus de suspense pour le reste de la partie puisque les visiteurs devaient marquer 6 buts sans en prendre pour renverser la vapeur.

Au retour des vestiaires, la Mauritanie revient avec un autre visage. Le coach Vincent Rautureau décide de jouer carrément la carte de l’offensive pour au moins sauver l’honneur. Il lance un nouvel attaquant, Mohamed Mohamed Salem dans le grand bain, mais c’est Tanjy Hemeye qui profite d’une mauvaise passe de Mamadou Fofana pour réduire le score pour les visiteurs (2-1, 48è min).

Après cette réduction de score, Baye Ba réorganise le jeu de son équipe en intégrant Ousmane Diakité à la place de Sékou Koïta. Ce changement permet aux Aiglons de reprendre le contrôle du milieu de terrain. Résultat : suite à un corner tiré par Aly Mallé, Sidiki Maïga saute plus haut que tout le monde et signe le doublé (3-1, 69è min). L’avant centre du Réal réalisera le triplé dans les dernières secondes du temps additionnel, portant ainsi le score à 4-1 (90è min+3).

A l’instar des Aiglons, plusieurs autres sélections ont validé leurs tickets pour le dernier tour des éliminatoires. Il n y a pas eu de retournement de situation car tous les pays en ballotage favorable se sont qualifiés. Ainsi, la Gambie, la Guinée, le Burkina Faso et le Cameroun ont empoché leur billet pour le dernier en écartant, respectivement le Maroc, la Côte d’Ivoire, le Congo et le Zimbabwe. Le dernier qualifié devait être connu hier puisque la rencontre entre le Ghana et l’Ethiopie a été reportée de 24 heures en raison des intempé

D. COULIBALY

Dimanche 12 juin au stade Modibo Keïta

Mali-Mauritanie : 4-1

Arbitrage de Maguette N’Diaye assisté de ses compatriotes Ababacar Sène et Alionne Sow.

Buts de Boubacar Traoré (9è min s.p) et Sidiki Maïga (25è, 69è et 90è min) pour le Mali, Tanjy Hemeye (48è min) pour la Mauritanie.

Mali : Samuel Diarra, Abdoul Karim Danté (cap), Mamadou Fofana, Mohamed Sangaré, Siaka Bagayoko, Moussa Diakité (Amadou Diarra), Amadou Haïdara, Sékou Koïta (Ousmane Diakité), Aly Mallé, Boubacar Traoré (Moussa Djénépo) et Sidiki Maïga. Entraîneur : Baye Bah.

Mauritanie : M’Bareck Oumar, Bakary N’Diaye (cap), Babe Niass, El Hacen Lemrabott, Youba Zeidane, Babeker Diop, Yali Mohamed Dellahi (Alassane Diop), Fody Traoré (Ethane Ely Cheick), El Hassen Teguedi, Tanjy Hemeye et Elvelany Ahmed Sagem (Mohamed Mohamed Salem). Entraîneur : Vincent Rautureau.

Le programme du 3è tour

Tunisie-vainqueur Ghana-Ethiopie

Gambie-Guinée

Burkina Faso-Mali

Soudan-Nigeria

Egypte-Angola

Lesotho-Afrique du Sud

Cameroun-Libye

 

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *