CAN-féminine : LA CAMPAGNE DEMARRE EN FANFARE POUR LES AIGLES DAMES

 

joueuse fooball dame feminine femme aigle

Pour son premier match de préparation, la sélection nationale n’a fait qu’une bouchée des Etalons Dames du Faso dominées par le score sans appel de 5-2, mardi au stade Mamadou Konaté

La sélection nationale Dames a livré son premier match amical de préparation, mardi contre le Burkina Faso. Et le moins que l’on puisse dire est que les protégées du sélectionneur Oumar Guindo «Koplan» ont passé avec brio ce premier test puisqu’elles se sont imposées largement 5-2 face à la sélection du Faso.
La canonnière Awa Tangara et sa compère de la ligne d’attaque, Fatoumata Diarra «Fatim» ont réalisé chacune le doublé, avant que Oumou Koné ne clôture le festival offensif des siennes. Une demi-heure a suffi aux Aigles Dames pour débloquer le tableau d’affichage grâce à Awa Tangara qui concrétisait ainsi un contre rapide du Mali (29è min, 1-0). Auparavant, la canonnière avait échoué à deux reprises devant la gardienne de la sélection du Faso (8è et 13è min).
Libérée par ce but, la sélection nationale double rapidement le score. Awa Tangara se transforme en passeur et offre le deuxième but à Fatoumata Diarra dont l’extérieur du pied termine sa course au fond des filets de l’équipe visiteuse (35è min, 2-0). A une minute de la mi-temps, les protégées du coach Koplan tuent le suspense en marquant un troisième but œuvre de la canonnière Awa Tangara (3-0, 44è min).
Au retour des vestiaires, la capitaine Aminata Sacko et ses partenaires poursuivent leur démonstration face à des Burkinabés dominées dans tous les compartiments. Suite à un coup franc splendide Fatoumata Diarra porte le score à 4-0 (58è min). Blessées dans leur orgueil, les Etalons dames se réveillent peu avant l’heure de jeu et réduisent le score par Poda Florence à la suite d’une belle action collective (4-1, 57è min).
La joie des visiteuses sera de courte durée puisque trois minutes seulement après le but de Poda Florence, le Mali obtient un penalty qui sera transformé par Oumou Koné (5-1, 60è min). Le dernier but de la partie sera à l’actif des visiteuses : une reprise de Salimata Simporé qui ne laisse aucune chance à la gardienne Fatoumata Karentao (5-2, 62è min). Ce sera le score final de cette première rencontre de préparation des Aigles Dames qui devraient un deuxième match amical en fin de mois contre l’Algérie.
La sélection nationale féminine, faut-il le rappeler, prépare les éliminatoires de la CAN qui se déroulera du 19 novembre au 3 décembre au Cameroun. Les protégées de Koplan affronteront le Maroc en mars pour une place au deuxième tour et en cas de qualification, elles en découdront avec la Guinée au dernier tour des éliminatoires. Depuis 2010, le Mali n’a plus participé à la phase finale de la CAN, une mauvaise série à laquelle la capitaine Aminata Sacko et ses coéquipières ambitionnent de mettre fin cette année.

Djènèba BAGAYOKO

Mardi 12 janvier au stade Mamadou Konaté
Mali-Burkina Faso : 5-2
Buts de Awa Tangara (29è et 44è min), Fatoumata Diarra (35è et 58è min), Oumou Koné (60è min) pour le Mali; Florence Poda (57è min) et Salimata Simporé (62è min) pour le Burkina Faso.
Arbitrage de Kankou Coulibaly assistée de Djénéba Dembélé et Kadiatou Sidibé.
Mali : Fatoumata Karentao, Aminata Sacko (cap), Oumou Tangara, Aïcha Samaké, Lala Dicko (Saran Sangaré), Binta Diarra, Couloumba Sogoré, Fatoumata Diarra, Awa Tangara, Salimata Diarra, Oumou Koné . Entraîneur : Oumar Guindo «Koplan».
Burkina-Faso : Ami Sanou, Assita Ouattara, Géraldine Nébie, Assanatou Nakou, Blakissa Sawadogo, Chantal Drabo, Lucie Coulibaly (Florence Poda), Stéphanie Sow, Balkissa Simporé, Korotoumou Traoré, Salimata Simporé. Entraîneur : Adama Dembélé.

ILS ONT DIT…

Oumar Guindo, entraîneur des Aigles Dames : «Je félicite les filles qui ont mouillé le maillot, elles ont livré un grand match qui va sans doute conforter la confiance du groupe. Je suis vraiment satisfait de la qualité du football produit par l’équipe».
Adama Dembélé, entraîneur des Etalons Dames : «Aujourd’hui, mes joueuses n’étaient pas du tout à la hauteur des Maliennes. Elles ont manqué de répondant physique et cela s’explique par le fait que l’équipe a commencé les entraînements 72h seulement avant de faire ce déplacement».

Traoré Fatou Camara, présidente de la commission du foot féminin de la FEMAFOOT : «Je suis très contente de l’organisation de ce match amical qui a permis aux joueuses de nos deux pays de se rencontrer. Ce n’est que le début de la campagne, je demande aux supporters de venir soutenir la sélection nationale pour l’aider à bien préparer les éliminatoires».

source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *