CAN 2017 : les poules à la loupe

La 31è édition de la CAN débute le 14 janvier prochain au Gabon. Elle regroupera seize pays. Les Eléphants de Côte d’Ivoire (détenteur du trophée) sont candidats à leur propre succession. Cependant, ils devront faire face aux ambitions des autres sélections (Algérie, Ghana, Sénégal, Maroc, Mali, Cameroun, Tunisie…). Dans un tournoi qui s’annonce particulièrement relevé, les paris sont ouverts. Regard sur les différents groupes repartis entre quatre villes (Libreville, France ville, Port Gentil, et Oyem).

aigle mali equipe national joueur footballeur can2015

Cette CAN  aurait dû se tenir en Lybie, mais ce pays pour la deuxième fois  a perdu l’organisation  en raison de sa situation politique interne, très dégradée après la chute du guide Mouammar Kadhafi. Comme solution alternative, la Confédération Africaine de Football (CAF) porta son choix sur le Gabon le 8 avril 2015. Pourtant en un moment donné la question était de savoir si ce pays pourra aussi accueillir le plus grand événement footballistique de l’Afrique? Et à juste titre, après l’élection présidentielle qui a consacré la réélection du président Ali Bongo, le Gabon a été fortement secoué par des violences. Mais très tôt les autorités ont rassuré la CAF. A l’issu du tirage au sort le 19 octobre 2016.  Quatre groupes ont été constitués.

Le groupe A est composé du pays organisateur, le Gabon, du Burkina  Faso, du Cameroun, et de la Guinée Biseau. De prime à bord, le Gabon est favori. Pays organisateur, il bénéficie du soutien  indéfectible de son public. Mais le désaccord persistant entre le sélectionneur national et la Fédération Gabonaise de Football (Fegafoot)  ne va-t-elle pas perturber l’équipe? En effet le coach Espagnol du Gabon s’est présenté avec un staff plus étoffé que prévu. Ce qui n’a pas été du gout des responsables de la Fegafoot. Des négociations ont été engagées pour trouver un terrain d’entente avant le début de la compétition. Dans ce groupe, il est difficile de pronostiquer sur deux autres équipes (Burkina Faso et Cameroun) qui ont des atouts différents. Le Burkina Faso lors des dernières CAN  a été constant, avec  à la clef une finale perdue en 2013 contre le Nigeria. Cette progression, fruit de la maturité d’un pays, est une source de motivation supplémentaire. Quant au Cameroun, il a toujours figuré parmi les favoris de la CAN. Toutefois, la défection de sept joueurs pour des raisons diverses à quelques jours de la CAN, n’arranger pas la situation pour le Cameroun. La quatrième équipe, la Guinée Biseau est à sa toute première participation à la CAN. Considérés comme le maillon faible du groupe, les Guinéens s’en vont pour apprendre.

Le groupe B est particulièrement relevé avec l’Algérie, la Tunisie et le Sénégal, trois sélections considérées comme des prétendants sérieux pour le titre. Le Zimbabwe pourrait avoir du mal à exister dans cette poule. Le Sénégal, première équipe Africaine lors du dernier classement FIFA avec des joueurs talentueux comme  Sadio Mahné  aura t-il les arguments nécessaires pour prouver que sa première place dans le classement Fifa  ne relève pas de la complaisance ou du hasard ?

Dans le groupe C, la Côte d’Ivoire, tenante du titre, n’aura à priori pas de match facile face à la République démocratique du Congo (RDC), le Maroc et le Togo. Les Ivoiriens sont au Gabon pour confirmer l’exploit de la dernière édition. Les Ivoiriens, coachés depuis juillet 2015 par Michel Dussuyer, seront candidats à leur propre succession en 2017. Mais les Elephants ivoiriens devront faire face à la concurrence de nombreuses sélections ambitieuses (Algérie, Ghana, Sénégal, Maroc, Mali, Cameroun, Tunisie…). Néanmoins,  avec un groupe soudé et constant, un appui financier conséquent de l’Etat, les Eléphants ne reculeront devant rien pour conquérir une nouvelle fois la” jungle footballistique”. Seulement les Ivoiriens ne devront pas oublier que la République Démocratique du Congo ces derniers temps est en pleine expansion. Sa troisième place lors de la dernière CAN, et son sacre en Championnat d’Afrique des Nations  font d’elle une prétendante sérieuse, et à qui les favoris doivent se méfier.

Enfin, dans le groupe D, composé du Ghana, du  Mali, de  l’Egypte et de  l’Ouganda, la bataille pour la qualification sera rude. Dans ce lot les habitués de la CAN, ont tous des atouts, des chances pour se retrouver au second tour. Si l’Ouganda semble être une proie facile, en raison de son inexpérience, le Mali, le Ghana, et l’Egypte sont mieux armés pour faire valoir leurs valeurs intrinsèques.

La compétition durera trois semaines et des  règles ont été éditées par la CAF pour tout clarifier afin d’éviter des scenarios à suspense dont le Mali a été victime lors de la dernière CAN.

En cas d’égalité de points entre deux équipes, au terme des matches de groupe, les équipes sont départagées selon les critères successifs suivants :

  • le plus grand nombre de points obtenus lors de la rencontre entre les deux équipes
  • la meilleure différence de buts dans tous les matches du groupe
  • le plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches du groupe
  • un tirage au sort effectué par la Commission d’Organisation

En cas d’égalité de points entre plus de deux équipes au terme des matches de groupe, les équipes sont départagées selon les critères successifs suivants :

  • le plus grand nombre de points obtenus lors des rencontres entre les équipes
  • la meilleure différence de buts lors des rencontres entre les équipes
  • le plus grand nombre de buts marqués lors des rencontres entre les équipes
  • si deux équipes sont encore à égalité, les critères précédents sont appliqués aux matches entre celles-ci avant de poursuivre
  • la meilleure différence de buts dans tous les matches du groupe
  • le plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches du groupe
  • un tirage au sort effectué par la Commission d’Organisation.

O. Roger Sissoko

Source :L’ Aube

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ORTM en direct