Blatter prêt à jouer les prolongations

En fonction depuis 1998, le président de la Fifa Seppe Blatter s’est déclaré prêt à briguer un cinquième mandant en 2015.

blatter president federation internationale football

 

De tous les combats. Décrié pour son machiavélisme et en raison de l’image dégradée renvoyée par la Fifa ces dernières années, Joseph Blatter n’a jamais manqué d’estomac. Sa capacité à affronter toutes les tempêtes sans jamais sombrer et à vaincre ses adversaires politiques (Issa Hayatou en 2002, Mohamed bin Hammam en 2011) est quasiment proverbiale. S’opposer frontalement au président de la Fifa depuis 1998 revient à courir au devant de l’échec. Retranché derrière son affabilité souriante, le Valaisan décoche toujours des traits meurtriers.

Grand maître de l’échiquier de la Fifa (dont il contrôle les cases centrales), Blatter place ses adversaires en situation de Zugzwang et les oblige à jouer des «coups forcés». Alternant attentisme prudent et prise d’initiative, le Suisse essaie toujours d’imprimer son rythme. Deux semaines et demi après l’annonce de la candidature de Jérôme Champagne, son ancien conseiller aux relations internationales, le président de la Fifa a posé -en dépit de ses 77 ans- de sérieux jalons pour briguer un cinquième mandat en 2015. Dans un entretien diffusé ce vendredi sur la radio suisse RTS, Sepp Blatter s’est déclaré sans prendre toutefois le risque de le faire officiellement.

Contre la limite d’âge
«Je ne dirais pas non à un nouveau mandat. Si je suis en bonne santé, et je le suis actuellement, je ne vois pas pourquoi je devrais arrêter le travail, surtout le travail de consolidation de la Fifa »

source : afp

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *