Basket-ball, Top 12 : LES FAVORIS FONT HONNEUR À LEUR STATUT

Ils ont fait parler la poudre en dominant leurs adversaires, certains trop faibles, par des scores lourds

Basketball djoliba real panier ballon chuteLa phase « Top 12″ du championnat national a donné son coup hier au Palais des sports de l’ACI 2000. Au total, 12 équipes régionales et du District de Bamako prennent part à la compétition qui se poursuivra jusqu’au 26 août prochain. Les équipes masculines en lice sont le Sigui de Kayes, le Centre Bintou Dembélé de Koulikoro (CBD), l’USM de Koutiala, l’Association pour la formation professionnelle du sport au Sahel (AFPSS) de Gao, Attar club de Kidal, le Biton de Ségou, le Stade malien (champion en titre), le Réal, l’AS Police, le Djoliba, la Commune III et l’USFAS.

Du côté des dames, on retrouve, le Djoliba (champion en titre), le Sigui de Kayes, le Sonni de Gao, l’AS Police, l’USFAS, l’USM de Koutiala, l’AS Commune I, la Commune III, Attar club de Kidal, le CBD, le Centre de référence de basket-ball de Tombouctou (CRBT) et le Stade malien.
Au terme de la compétition, les 4 meilleures équipes féminines et masculines joueront le carré d’AS qui désignera les 2 formations (hommes et dames) qualifiées pour les Play off qui constituent la dernière phase du championnat.
A tout seigneur, tout honneur. C’est le Stade malien, champion en titre, qui a ouvert le bal en hommes face au Sigui de Kayes. Dans cette confrontation, les Blancs ont fait honneur à leur statut et se sont imposées par le score de 58-39 soit plus de 19 points de différence. Pourtant la partie avait bien commencé pour les joueurs de la cité des rails qui ont réussi à tenir la dragée haute aux Blancs jusqu’à la pause. Mais après la pause, Fodé Kanté et ses partenaires vont s’installer aux commandes pour ne plus lâcher prise.
A la mi-temps, ils avaient déjà deux points d’avance sur leurs adversaires : 21-19. Au retour des vestiaires, alors que tout le public croyait à un sursaut d’orgueil des Stadistes, les joueurs du coach Kaba Kanté auront du mal à se débarrasser de leur adversaire avant de boucler ce quart temps avec seulement cinq points de différence (37-32).
Ainsi, le dernier quart temps ne sera qu’une formalité pour les champions en titre et ce, malgré les nombreux rebonds gagnés (10) Yaya Diallo et les Kayesiens, score final : 58-39 pour les Stadistes.
Toujours dans la poule A chez les hommes, les Scorpions n’ont fait qu’une bouchée des joueurs de la Commune III sévèrement battus 62-24 soit 38 points d’écart. Dominateurs du début jusqu’à la fin du match, les Noirs et Blancs n’ont laissé aucun doute sur leur suprématie. Ils ont d’abord remporté le premier quart temps 14-10 avant d’aller à la pause avec 15 points d’écart (32-17). A la reprise, les Communards ne marqueront que seulement 9 points au troisième quart temps contre 26 pour leurs adversaires du jour. A la fin de ce quart temps, les carottes étaient déjà cuites pour les Communards qui s’inclineront 62-24 au finish.
Outre le Stade et le Réal, d’autres prétendants au titre ont également fait parler la poudre lors de cette journée inaugurale. C’est le cas de l’USFAS qui a aussi fait une démonstration de force en dominant l’AFPSS de Gao sur le score sans appel de 56-30 soit 26 points d’écart.
Chez les dames aussi toujours dans la poule A, tous les favoris ont fait honneur à leur statut. Comme ce fut le cas du Djoliba dont la formation féminine a surclassé le Sigui de Kayes 100-11 (le plus gros score de la journée).
«Nous voulions montrer à nos supporters que nous sommes présents cette saison aussi et nous ferons tout pour défendre notre place de championne», a commenté l’entraîneur du Djoliba, Amadou Bamba à l’issue du match. Chez les dames, l’AS Police a dominé le Sonni de Gao dynamité 87-13, soit 74 points d’écart tandis que l’USFAS (dames) a dominé l’USM de Koutiala (81-34).

D. COULIBALY

Les résultats
Chez les hommes
Réal-Commune III : 62-24
USFAS-AFPSS : 56-30
Stade-Sigui : 58-39
Chez les dames
Djoliba-Sigui : 100-11
AS Police-Sonni : 87-13
USFAS-USM : 81-34

source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.