Badminton : L’ACE’SA offre des équipements à l’association Savané

Après les équipes de basket du District de Bamako, l’Association de coopération et d’échanges sportifs avec Angers (ACE’SA) a remis des équipements à l’Association Savané badminton (ASB), samedi dernier. Le lot est composé de 72 maillots et autant de tee-shirts. La cérémonie de remise du matériel s’est déroulée au Centre de lecture et d’animation enfantine de la Commune I (CLAEC) Angers-Bamako, en présence du président de l’ACE’SA, Boubacar Diallo «Coach Sy», du vice-président Isodore Tchetchebleko et du président de l’ASB, Mamadou Savané.

 

«Nous sommes très heureux de recevoir ces équipements. Au nom des membres de l’association, j’adresse mes sincères remerciements et ma profonde gratitude à l’ACE’SA», a déclaré le président de l’ASB, avant d’inviter les Maliens et les Maliennes à s’intéresser au badminton. «N’importe qui peut jouer au badminton. Un volant (la balle) pèse cinq grammes, alors que la raquette pèse moins de 100 grammes. Le badminton est l’un des rares sports pour lequel il n’y a pas de morphotype défini», dira Mamadou Savané.

Quant au vice-président de l’ACE’SA, Isodore Tchetchebleko, il a surtout insisté sur la collaboration entre son association et les différentes associations sportives nationales, toutes disciplines confondues. «Cette remise d’équipements n’est qu’un petit volet des projets d’Angers pour Bamako. La ville d’Angers a soutenu la création de trois plateaux sportifs à Bamako, sur lesquels se projette un important travail d’accompagnement des cadres sportifs en lien avec les autorités locales (fédérations et clubs). Les clubs sportifs angevins s’impliquent activement aux côtés de leurs homologues de Bamako pour la dotation en matériel, mais aussi la formation des éducateurs. Un appui tout particulier est également apporté au développement du sport féminin et de haut niveau», a expliqué Isodore Tchetchebleko.

Le vice-président de l’ACE’SA rappellera que dans le domaine de la santé, «la ville d’Angers a soutenu la création de Centres de santé communautaire (CSCOM) dans toutes les Communes de Bamako afin d’encourager le déploiement de pôles de santé de proximité.

Angers soutient activement leur fonctionnement par un plan pluriannuel de renouvellement du matériel, la réhabilitation du bâti et la formation continue du personnel soignant. Dans une logique de gestion optimisée des déchets ménagers sur place, Angers Loire Métropole soutient le District et les Communes de Bamako par la dotation de matériels de collecte, mais focalise également son appui sur le tri et la valorisation à la source des déchets.

Des appuis sont également envisagés sur le démantèlement des déchets électriques et électroniques. Aussi, la Maison du partenariat Angers-Bamako (MPAB) s’investit dans une démarche pilote en la matière (économie circulaire, éco-gestes)».

Seïbou S. KAMISSOKO

Source : L’ESSOR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *