Athlétisme : Souleymane Diabaté, «Nous demandons aux athlètes de respecter les consignes sanitaires»

L’Essor : Comment gérez-vous les activités en cette période de Covid-19 ?
Souleymane Diabaté : En cette période de Covid-19 tout est au ralenti. Nous avons élaboré un programme d’activités en début de saison dont l’exécution a commencé avec l’organisation de plusieurs compétitions dont celle du 19 janvier qui a regroupé 10 clubs sur les 11 affiliés à notre ligue. Cette compétition marquait l’ouverture de la saison sportive 2019-2020 et était placée sous le signe du soutien aux Forces armées du Mali. Nous avons par la suite organisé deux autres compétitions au stade Modibo Keïta et au stade du 26 Mars.

 

L’Essor : Ne craignez-vous pas que l’arrêt des compétitions entraîne une baisse de régime chez les athlètes ?
Souleymane Diabaté : L’une des conséquences de la pandémie sera sans doute la baisse de régime chez les sportifs. Certes, il y a des séances d’entraînement individuel, mais rien ne peut remplacer la compétition. Ces derniers temps des vidéos commencent à être diffusées à travers les réseaux pour permettre aux athlètes de faire des entraînements individuels à domicile. Ces vidéos vont certainement aider les athlètes à préparer l’après-pandémie, mais on ne peut jurer de rien pour la suite des événements. Nous espérons simplement que cette crise sanitaire va être jugulée le plus rapidement possible et que les activités reprendront au plan national et international

L’Essor : Malgré l’interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes, on constate que certains jeunes continuent à jouer dans les quartiers. Quels commentaires vous inspire cette situation ?
Souleymane Diabaté : C’est une remarque pertinente. Malgré les mesures préventives édictées par les autorités certains jeunes continuent, effectivement à jouer dans les quartiers. C’est une situation qui interpelle tout le monde, notamment les dirigeants sportifs. Nous devons intensifier la campagne d’information et de sensibilisation et tout mettre en œuvre pour stopper ces regroupements. Il faut que les gens comprennent que l’interdiction des rassemblements est une mesure qui permet d’éviter les risques de contamination. Une fois encore, nous demandons à tout le monde, notamment aux athlètes de respecter les consignes sanitaires des autorités et d’aider le pays à lutter contre le Covid-19 qui continue de faire des ravages dans le monde.
Propos recueillis par
Seïbou S. KAMISSOKO

Source : L’ESSOR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *