Athlétisme, meeting de San : LES FAVORIS PRÉSENTS AU RENDEZ-VOUS

La 27è édition du meeting Bakary Touré «Samson» s’est déroulée du 29 au 31 mars au stade de San. Cette année, ce sont plus de 500  athlètes, issus des ligues et clubs du pays qui ont participé au meeting. Tous les  athlètes portaient des bandeaux noirs, en signe de deuil et d’hommage aux victimes des attaques terroristes qui ont frappé notre pays. L’émotion était donc au rendez-vous de cette 27è édition du meeting Samson, mais cela n’a pas empêché les athlètes de se donner à fond et de gratifier les spectateurs d’un beau spectacle.

 

Les athlètes qui se sont affrontés dans 26 épreuves, toutes catégories confondues. Entre autres, on peut citer les 100, 200, 400, 800, 1500 et 5000m, les relais 4Å~100 et 4x400m, le saut en longueur, le triple saut, le lancer de poids, le javelot et le disque. A l’issue des débats, l’USFAS s’est hissée sur la première marche du podium, avec 16 médailles, dont 6 médailles d’or, 8 médailles d’argent et 2 médailles de bronze. Le club militaire a  devancé d’une courte tête l’AS Police qui a obtenu 15 médailles, dont 6 médailles d’or, 5 médailles d’argent et 4 médailles de bronze. La troisième place est revenue à l’Association sportive Ami Keïta (ASAK) qui a totalisé 6 médailles, dont 4 médailles d’or, 1 médaille d’argent et 1 médaille de bronze.

La hiérarchie a donc été respectée puisque les trois favoris de la compétition ont répondu présents, même si l’USFAS a été sérieusement bousculée par l’AS Police qui monte en puissance au fil des années. Dès la première journée du meeting, l’USFAS a affiché ses ambitions, notamment par Adiara Diarra qui a remporté, haut la main, l’épreuve du 5000m dans un chrono de 19’02. Abibatou Bamba offrira, ensuite, une deuxième médaille à l’USFAS, en dominant l’épreuve du 800m. Au relais 4x100m et 4X400 féminin, en revanche, c’est l’équipe de l’AS Police qui sera sacrée, alors que Issiaka Djiré de l’AS AK s’est montré le plus rapide au 100m. Au 400m également, c’est un autre athlète de l’AS AK, Bourama Coulibaly qui s’est classé premier et qui a enlevé la médaille d’or au nez et à la barbe des athlètes de l’USFAS et de l’AS Police. Au lancer de disque et de javelot,

la victoire est revenue, à Bouya Keïta du Réal (36,03m) et à Moctar Djigui de l’USFAS (58,11m). Le clou de cette 27è édition du meeting de San a été le relais 4x400m hommes, une épreuve âprement disputée et qui a tourné à l’avantage de l’équipe de l’Association sportive Ami Keïta (33’’07) sacrée devant l’AS Police (33’’16) et le Réveil athlétique club de Kati (33’’28). Cette 27è édition du meeting de San était ouverte à toutes les catégories. La cérémonie de clôture s’est déroulée en présence du préfet de San, Amadou Dicko, du directeur national des sports et de l’éducation physique (DNSEP), Aliou

Maïga, de la présidente de la Fédération malienne d’athlétisme (FMA), Mme Sangaré Aminata Keïta et de la famille de feu Bakary Touré «Samson ».

«L’enjeu de cette compétition est très important pour les jeunes athlètes qui découvrent le haut niveau avec la présence des champions du Mali, leurs idoles. Ce sont les meilleurs de cette compétition et d’autres compétitions organisées par les ligues et Districts qui seront sélectionnés pour la Réunion d’athlétisme du Kénédougou (RAK) et les Championnats nationaux juniors et seniors», a déclaré la présidente de la FMA, Mme Sangaré Aminata Keïta. «Nous sommes très fiers des autorités politiques et administratives de San, qui se sont mobilisées pour la réussite de la compétition. Ce meeting est une initiative de la Fédération malienne d’athlétisme, qui a été saisie par les populations de San. C’est comme un forum de cohésion et d’unité nationale, un instrument de promotion sportive, culturelle et de développement de la ville de San», a ajouté Mme Sangaré Aminata Keïta.

Seïbou S. KAMISSOKO

L’Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *