Assemblée générale élective de la ligue de football de Kidal : Un nouveau mandat de quatre ans pour Abéta Ag Seydou !

La salle de conférence du 26 Mars a servi de cadre à la tenue de l’assemblée générale élective de la ligue régionale de football de Kidal le 2 Novembre 2014. C’était sous la présidence du gouverneur de la région de Kidal entouré des responsables politiques et sportifs de la région. Etaient aussi présents le représentant de la fédération malienne, du comité olympique et d’invités de marque.

footballeur joueurs sportif azawad mnla touareg bandits armee rebelle nord mali

Conformément aux statuts régissant le football au Mali, la ligue de Kidal a tenu son assemblée générale élective en présence de tous les délégués issus des quatre districts reconnus.  L’adoption du procès-verbal de l’assemblée générale précédente, la présentation du rapport d’activités, la présentation du bilan sur la situation financière, l’élection d’un nouveau président, des vice-présidents et des membres du bureau de la ligue ont été à l’ordre du jour. D’entrée de jeu une minute de silence fut observée à la mémoire de deux membres de la ligue à savoir Feu El Hadj Sékou Baba et Feu Alhamdou Zoumbo Traoré respectivement président de la commission des questions juridiques et secrétaire général adjoint.

 Un bilan apprécié et salué de tous !

Elu le 26 septembre 2010 comme président de la ligue de football de Kidal, Abéta Ag Seydou a su imposer sa vision et son programme pour le développement du football dans la région pendant les quatre ans de son mandat. Et pour ce faire il a contribué à la mise en place les districts de Kidal, d’Anéfis, Tessalit et Aguel- hoc. Ce qui a facilité la création des clubs d’Elewidj FC  d’Aguel-hoc, Taranwant AC de Tessalit, Achiff FC d’Anéfis et Atar Club de Kidal. Lors de l’ouverture officielle on a assisté à une pluie d’hommages bien mérités à l’encontre du président de la ligue, Abéta Ag Seydou pour son bilan flatteur malgré la crise actuelle qui sévit dans la région. Du gouverneur de la région en passant par le président de la ligue de football de Bamako, Boubacar Monzon Traoré ; du représentant de la fédération malienne de football et non moins président de la ligue de football de Tombouctou, Salaha Baby ; du secrétaire général de la fédération, Yacoubadjan Traoré ; du président du conseil régional de Kidal, Haminy Belco Maiga ; de la Député élue de Tessalit, Assori Aicha Belco Maiga, tous ont rendu un vibrant hommage au président Abéta. Grâce aux efforts déployés du président, les résultats n’ont pas tardé à tomber  avec la montée d’Atar Club de Kidal en première division lors de la saison 2012 -2013.  Ensuite ce fut le tour d’Elewidj d’accéder à l’élite lors de la saison 2013-2014. « Je tiens à remercier sincèrement l’ancien gouverneur Yaya Dolo, Feu Abdoussalam Ag Assalat pour leur soutien matériel et financier à la ligue. Je profite de cette tribune pour remercier aussi le président de l’ASB pour nous avoir offert ses installations sportives depuis l’éclatement de la crise en 2012 sans oublier  les présidents des ligues de Bamako et de Tombouctou » a déclaré Abéta Ag Seydou. Rappelons que l’ancien gouverneur de Kidal avait offert cinq hectares à la ligue pour lui permettre de construire un centre de formation de football. Quant à Feu Abdoussalam Ag Assalat, lui avait financé l’organisation du championnat régional et avait promis d’organiser annuellement une coupe du président de l’assemblée devenue conseil régional de Kidal.

Abéta Ag Seydou, plébiscité pour un nouveau mandat

Après examen du bilan, les délégués présents ont adopté à l’unanimité les différents rapports présentés par le président. Et c’est sans surprise qu’Abéta Ag Seydou fut à nouveau sollicité pour parachever l’œuvre entamée depuis 2010. « Je prie le bon Dieu pour que la paix revienne dans notre région pour mieux développer le football. Pour cela j’envisage de tout mettre en œuvre pour que le centre de formation de football soit une réalité afin de susciter davantage la pratique du football à travers toute la région. Aussi projet me tient à cœur à savoir la politique d’une Kalachnikov contre le ballon » a-t-il indiqué. Aujourd’hui malgré la crise sécuritaire qui sévit depuis 2012, la région de Kidal a pu exister au sein de la nation malienne grâce au football et surtout à la perspicacité de ses responsables qui se sont donné corps et âme. Et pour les quatre prochaines années, Abéta pourra compter une fois de plus sur les bonnes volontés et les autorités politiques et administratives de la région.

Sadou Bocoum

SOURCE: Mutation  du   6 nov 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.