Assemblée générale élective de la Femafoot : D’anciens footballeurs écrivent au Conor !

Hécatombe en vue dans le cadre de l’Assemblée générale élective de la Fédération malienne de football du 29 août prochain. En effet, de sérieux problèmes risquent de survenir par rapport à la représentation de l’Unafom au sein du collège électoral. C’est du moins ce qui ressort d’une lettre d’information, sous forme de saisine, adressée au Conor par les anciens footballeurs, signataires du Manifeste de janvier 2019.

Dans une correspondance en date du 06 mai 2019 adressée à la présidente du Conor (Comité de normalisation du football au Mali), avec ampliation au président du Comité national olympique et sportif du Mali, des anciens footballeurs du Mali attirent l’attention de l’instance suprême du football malien sur des graves irrégularités relatives à la désignation des délégués de l’Unafom (Union nationale des anciens footballeurs du Mali) lors de l’élection du président de la Femafoot (Fédération malienne de football) prévue le jeudi 29 août prochain. La teneur de la correspondance :

” Nous, signataires du manifeste relatif à la division en deux (02) clans de l’Union Nationale des Anciens Footballeurs du Mali (UNAFOM), l’un dirigé par Mamadou Dipa FANE (Président du Maracana du Mali et Membre du Bureau de Maracana International ) et l’autre par Moctar SOW (Président du N’tola SARAMA du Mali ) venons, par la présente, attirer l’attention des organes chargés de l’élection du Président de la FEMAFOOT du 29 /08/2019, sur les dispositions de l’article 74 alinéa 1er au chapitre 7 “Incompatibilité” des statuts de la FEMAFOOT qui dispose :

“La fonction de membre d’un organe de la FEMAFOOT est incompatible avec celle de membre d’un organe d’une autre fédération sportive”.

En Conséquence, nous, signataires, demandons le respect strict des lois qui régissent notre football pour une bonne entente entre les anciens footballeurs du Mali.

Comme le disait un spécialiste Français de la Communication de crise, Patrick LAGADEC : “Les crises de demain, c’est souvent le refus des questions d’Aujourd’hui.”  C’est dire que Mamadou Dipa Fané et l’autre par Moctar Sow étant tous deux présidents d’organes différents de la FEMAFOOT ne peuvent désigner des représentants à l’élection du président de la FEMAFOOT.

C’est pourquoi, à l’appui du document cité plus haut, les signataires du Manifeste ont joint une lettre d’information dans laquelle ils désignent les quatre (4) représentants légaux de l’UNAFOM à l’AGE du 29 août 2019. Il s’agit de Seydou Traoré N°2, Gamara Diarré, Bréhima M. Traoré et Ibrahima Dicko.        

La Rédaction

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *