ARTS MARTIAUX : ME GAOUSSOU SIDIBÉ AU KAZAKHSTAN POUR REPRÉSENTER LE MALI

Le père-fondateur du Kazakh koures (la lutte Kazah) au Mali, Me Gaoussou Sidibé est parti depuis le week-end dernier pour le Kazakhstan afin de participer au championnat du monde de la lutte Kazah.

gaoussou sidibe arts martiaux karate Kazakhstan champion

Pour la deuxième fois consécutive,  Me Gaoussou Sidibé  dit Levieux participe le Mali aux championnats du monde de la lutte Kazah. Athlète expérimenté, Me Sidibé fait la fierté de tout le continent à travers sa participation à cette compétition qui se deroulera du 7 au 8 septembre au Kazakhstan. Sponsorisé par  LSS leader sécurité, il tentera cette année de glaner l’or pour le Mali.

Qu’est-ce que la lutte koures ?

Le koures au Kazakhstan est une forme de lutte dans laquelle les concurrents s’affrontent debout, l’objectif consistant à plaquer les deux omoplates de l’adversaire au sol. Dans le cadre de cette pratique traditionnelle, les formateurs entraînent les jeunes garçons qui participent ensuite à des compétitions locales. De nos jours, le koures au Kazakhstan est un sport national, pratiqué par les deux sexes, jusqu’au niveau professionnel. Des compétitions internationales sont organisées, comme le « Kazakhstan Barysy » et cette Coupe du monde diffusée à chaque édition dans plus de 100 pays.

Le koures au Kazakhstan se transmet au sein des clubs sportifs éventuellement associés à des écoles et dans le cadre de master classes de lutteurs expérimentés. L’âge minimum pour se former est de 10 ans et aucune restriction ne limite l’accès à l’élément selon l’origine des participants. Le koures est également présent dans le folklore traditionnel kazakh. Les lutteurs ou baluans, sont considérés comme forts et courageux et célébrés dans des épopées, la poésie et la littérature.

La pratique du koures au Kazakhstan apprend aux jeunes générations à respecter leur histoire et leur culture et les incite à se comporter comme les baluans héroïques. Elle contribue à renforcer la tolérance, la bonne volonté et la solidarité entre communautés. Ce sont des valeurs que Me Sidibé développent actuellement au Mali.

Source: Maliactu.info

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *