Après les loyaux services rendus au football malien : Frédéric Oumar Kanouté nommé ambassadeur par la Femafoot

La Fédération malienne de football, dans une décision signé le lundi 24 mars par le président, a nommé l’ex-international Frédéric Oumar Kanouté en qualité d’ambassadeur en charge d’appuyer le staff technique lors de regroupements de sélections nationales en vue de compétitions internationales.  Kanouté ne finira donc pas de faire honneur au football malien, lui qui a été sacré ballon d’or africain en 2007.

 kanoute frederic joueur footballeur

 

 

La retraite est proche mais Frédéric Oumar Kanouté ne devrait pas chômer pour autant. Entre ses œuvres de charité et ses soccer clinics à travers l’Afrique, sans oublier son engagement en faveur de la Palestine, l’ancien buteur du FC Séville vient de se voir assigné une mission: celle d’Ambassadeur du football malien dans le monde.

 

Cette nomination était presque attendue depuis qu’il avait annoncé à peine quelques jours après sa visite au siège de Femafoot son souhait de se rapprocher de l’instance fédérale et de l’équipe nationale. L’ancien joueur de Séville aura pour tâches de répondre aux questions relatives au développement du football malien ainsi que les nombreux défis dont le sponsoring et le cas des joueurs binationaux.

Selon la décision, Kanouté va aider la Fédération malienne de football dans la promotion et la formation des jeunes joueurs, d’entraîneurs et de staffs techniques.

Il devra aussi appuyer les démarches de la fédération auprès des partenaires, rechercher des sponsors pour les sélections nationales et négocier des matches amicaux pour les sélections nationales.

 

Une autre tâche pour lui sera d’appuyer les démarches de la fédération auprès de jeunes joueurs binationaux en vue de leur intégration dans les sélections nationales, selon la décision.

Avec cette nomination de Fédréric Oumar Kanouté, le président de la Fémafoot veut prendre le taureau par les cornes en donnant une nouvelle dimension au football malien.  C’est un homme qui  rêve d’un football professionnel, avec des clubs nationaux compétents, des athlètes bien rémunérés, des techniciens bien formés et des équipes nationales à la hauteur de la rivalité mondiale.

 

B D

 

SOURCE: 22 Septembre
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *