Allemagne : MIROSLAV KLOSE PREND SA RETRAITE

On y est habitué, maintenant. Tous les grands joueurs qui ont fait le bonheur des amateurs de foot depuis le début des années 2000, s’en vont. Del Piero, Zanetti, Ronaldinho, Puyol. Aujourd’hui c’est au tour de Klose, une véritable légende du foot allemand.

miroslav-klose-joueur-allemand-retraite

Il n’a cessé de régaler les fans, avec ses buts, ses célébrations en salto, et son comportement exemplaire. Sa carrière, le Polonais de naissance l’a passée entre Kaiserslautern, le Werder, le Bayern, et la Lazio, marquants plus de 300 buts. Mais le maillot de son cœur restera à jamais celui de la Mannschaft. 137 capes, 71 buts, une Coupe du monde remportée en 2014, c’est le bilan de «Miro», en sélection. Et puis bien entendu, il y a ce record. 16 buts cumulés en quatre Coupes du monde. Détenu par Ronaldo, le record était de 15 buts, jusqu’à ce fameux 8 juillet 2014, où la Mannschaft infligeait un 7-1 aux Brésiliens, chez eux. Tout un symbole, pour Klose, qui se vengeait ainsi de la défaite en finale de la Coupe du monde 2002 (2-0 pour le Brésil), et de celui qui avait inscrit les deux buts victorieux de la Seleçao, Ronaldo. Puis la victoire contre l’Argentine en finale. La boucle était bouclée, Miroslav Klose pouvait prendre sa retraite internationale. Après quoi, il a continué pendant deux ans à la Lazio, jusqu’à la fin de son contrat. Il espérait retrouver un club cette saison, mais personne n’a fait appel à lui. L’heure de raccrocher les crampons est arrivée, mais pas celle d’abandonner le foot. Désormais, Klose compte passer ses diplômes d’entraîneur, et va rejoindre le staff de Joachim Löw, avant peut-être, un jour, de prendre sa place. L’Association allemande de football (DFB) a déclaré qu’il allait suivre un programme de formation individuel « avec l’objectif clair de se lancer dans une carrière d’entraîneur. » Klose a expliqué : « J’ai fêté mes plus grands succès en équipe nationale et ce sont des moments merveilleux qui restent inoubliables. C’est pourquoi je suis ravi de retrouver la DFB. Ces derniers mois, j’ai beaucoup songé à continuer ma carrière de joueur, mais également à envisager de nouvelles trajectoires, à savoir devenir entraîneur. » Löw est certain que Klose pourra faire la différence sur le banc de touche. « J’ai toujours pu m’appuyer sur Miro et c’est pourquoi je suis vraiment heureux qu’il fasse partie de notre équipe désormais », a-t-il confié. « C’est un modèle en tant que personne et en tant que sportif plaçant toujours tout le reste après l’équipe et le succès. » « Avec sa vision et son expérience, je le vois très bien comme entraîneur dans le futur et nous sommes heureux de le soutenir avec la DFB. Je suis sûr que nous, les entraîneurs, allons bénéficier autant de sa présence ici que lorsqu’il était joueur. Nous avons hâte de travailler avec Miro. »

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *