A l’issue de l’AG extraordinaire de la femafoot : Les 4 clubs retrouvent la ligue I, mais leurs dirigeants restent sous sanctions !

 

general boubacar baba diarra president federation malienne football femafoot

Comme annoncé, conformément à l’application des recommandations issues de la médiation de l’Assemblée Nationale  du Mali, c’est finalement le Samedi 05 Mars 2016 que l’AG extraordinaire de FEMAFOOT s’est tenue au Gouvernorat du District de Bamako. Deux points étaient à l’ordre du jour : le vote par Oui ou non de la montée en ligue I des quatre Clubs, et la levée des sanctions à l’encontre des dirigeants sportifs. La cérémonie a enregistrée la présence de : l’honorable Tounkara 1er vice-président de l’AN, M. Boubacar Baba Diarra Président de la FEMAFOOT; Mme Kindé Mariam Tangara, Directrice régionale des SPORTS ET DE L’Education physique représentante du Ministre des sports, Ousmane Diarra Représentant des présidents d’honneur de la FEMAFOOT ; Siriman Bathily Maire CIV ; Adama Koné Président du pool des médiateurs.

L’exercice consistait à apporter des réponses à des préoccupations précises. Après vérification des mandats, les délégués présents ont procédé au vote. Sur un total de 55 votants, 38 étaient présents,  17 absents dont les ligues de Ségou, Tombouctou et certains clubs (ASB, Office du Niger Sport, ASKO….). A l’issue de cet exercice et en ce qui concerne la montée des quatre clubs : 37 ont voté Oui et 1 non. Pour la levée des sanctions, 4 ont voté oui, 33 non et 1 abstention. Ainsi les quatre clubs : Djoliba AC, COB ;  CSK ; Avenir de Tombouctou retrouvent la ligue I de football qui évoluera désormais avec 20 clubs. Quant aux dirigeants sportifs, ils continuent d’être frappés par les  sanctions. Il s’agit de Tidiani Niambélé  et Mamadou Dipa Fané  radiés à vie des activités du football; d’autres ont été suspendus pour une durée de 10 ans.  Il s’agit de: Abeta Ag Seydou Président de la commission centrale du football de jeunes, Salah Baby 2ème vice-président de la FEMAFOOT, Moussa Konaté Président du COB, Yeli Sissoko membre du comité directeur du Djoliba AC, Boubacar Monzon Traoré Président de la ligue de Bamako, Cheick Kanté Président de la ligue de Kayes, Mamadou Sow Président de la ligue de Ségou, Amadou Touré président de la ligue de Gao.  Enfin ceux suspendus pour une durée de 5 ans de toutes les activités de football sont : Makan Keita dit Vieux, membre de la ligue de Bamako,  M’Pa Sylla Président du CS Dougouwolofila  Me Bassalifou Sylla membre du comité directeur du Djoliba AC, Moussa Bah entraineur de football, Moulaye Doucouré  de l’AS Sabana, Modibo Coulibaly du  Djoliba AC…

Cinq mois après la tenue de l’AG Ordinaire de la FEMAFOOT, voilà que les acteurs se retrouvent encore pour échanger en vue la trouver la solution à une crise  problème qui a certes fait trembler notre édifice, notre  patrimoine commun  heureusement sans réussir à le disloquer.

Occasion pour le Général Boubacar Baba Diarra de  remercier les acteurs présents pour leur capacité de résistance. Toute chose qui a permis de sauver le football malien de la faillite. Nul ne saurait nier que la crise de 14 mois a fait trembler notre sport roi. Les dirigeants du football ayant allègrement violé les dispositions réglementaires refusent d’en supporter les conséquences des charges de leur indiscipline a indiqué Boubacar Baba Diarra.

Après l’échec de la médiation du CNOSM, la forte vision pragmatique imbibé d’objectivité de l’AN a permis de recoudre ce tissu. Cette émanation du peuple a fait quelques recommandations auxquelles ont adhéré toutes les parties, C.E et frondeurs. Il s’agissait de la reconnaissance du Bureau dirigé par Boubacar Baba Diarra, la reprise de l’élection de la Ligue de Bamako, le maintien en ligue Ides 4 clubs et la levée de toutes les sanctions à l’encontre des dirigeants sportifs.

«Plus de 2 millions d’enfants maliens  jouent  au football et plus de 10 millions sont passionnés du football. La passion et l’amour  du football est en nous tous. Nous sommes en train de réparer notre appareil tombé en panne» a conclu M. Diarra.

Ainsi les quatre clubs évolueront désormais en ligue I ; mais quand aux sanctions individuelles, elles demeurent.

Sadio Dembélé

 

ils ont dit :

« C’est une décision concertée »

Banta Diabaté Représentant Collectif des Clubs de la ligue I

 « Cette AG s’inscrit dans la dynamique de du protocole d’accord de sortie de crise élaborée par l’assemblée nationale du Mali. Ma position était celle du collectif des clubs de ligues I, du Stade malien, du comité de sages, des supporteurs. Il faut faire en sorte que le championnat puisse bien démarrer et éviter que des questions relatives au football ne se retrouvent à l’AN ; les problèmes du football doivent se régler sur le terrain ».

« Le moment n’est pas à la discorde, mais au ressaisissement »

Ousmane Diarra Représentant des présidents d’honneur de la FEMAFOOT

«Cette AG extraordinaire a été l’occasion pour le représentant des présidents d’honneur de remercier les bonnes volontés qui ont œuvré pour un dénouement heureux.  Le football aussi bien que le sport en général a toujours été un sacerdoce. Le moment n’est pas à la discorde, mais au ressaisissement». Le football malien renait de ses cendres à travers cette dernière solution ».

 

Source : la Sentinelle

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.