8èmes Jeux de la francophonie: Parcours honorable des athlètes maliens

En vue de faire le point de la participation des athlètes maliens aux 8èmes jeux de la francophonie, tenus du 21 au 30 juillet 2017 à Abidjan en Côte d’Ivoire, le président de la commission d’organisation et chef de la délégation de l’équipe malienne, Amadou Diarra dit Yalkoué a animé une conférence de presse, le vendredi 4 août 2017, au Stade Ouezzin Coulibaly.

soro guillaume kigbafori cote ivoire jeux francophonie

La participation du Mali aux récents jeux de la francophonie a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Accusé de mauvaise management sur fond de détournement d’argent, le ministère des Sports, par la voix de son Conseiller Technique, Amadou Diarra dit Yalkoué, non moins président de la commission d’organisation et chef de la délégation de l’équipe malienne a donné sa part de vérité.

D’entrée de jeu, d’un ton baissé, il a remercié la presse pour son accompagnement, avant d’entrer dans le vif du sujet.

Selon lui, le Mali a pris part aux 8èmes  jeux de la Francophonie avec une délégation composée de 135 personnes dont des sportifs, des artistes, des officiels et des journalistes. Parmi ces 135 personnes selon lui, d’autres athlètes sont venus par leurs propres moyens dont : Mahamadou Chérif Dia, et Djénébou Danté qui sont tous venus de la France pour participer aux 8èmes jeux de la francophonie. Tandis que d’autres ont quitté la Guinée pour honorer le Mali mais qui, n’ont pas tous pu prendre part à la compétition.

D’après le conférencier, le Mali s’en est tiré avec un bilan satisfaisant avec des performances sportives, des prestations artistiques et culturelles.

Engagé dans des compétitions sportives et 8 concours culturels, d’après le conférencier Amadou Diarra dit Yalkoué,  sur les 33 pays concurrents, le Mali est arrivé en 15éme position dans le classement général. Avec à la clé :  une médaille d’or obtenue par Djénébou Danté dans la discipline  ‘’athlétisme en 400m dame’’, deuxième en javelot avec une médaille d’argent obtenue par Kénefing Traoré, deuxième en création numérique avec une médaille d’argent obtenue par Boubacar  Bablen Draba, troisième en triple saut homme avec une médaille de bronze décrochée par Mamadou chérif Dia, troisième en judo homme avec une médaille de bronze obtenue par Ousmane Diallo et troisième en course de 200m handisport avec une médaille de bronze obtenue par Mahamane Sacko , troisième en football avec une médaille de bronze obtenue par les U17, soit au total 8 médailles.

Parlant de la cérémonie d’ouverture du jeu de la francophonie, le chef de la délégation malienne, Amadou Diarra dit Yalkoué, dira que la cérémonie était riche en couleur avec la présence de plusieurs personnalités maliennes et étrangères dont : la secrétaire générale de l’Organisation de la  Francophonie Mme Michaelle  Jean, le président Ibrahim Boubacar Keïta, son épouse Mme Keïta Aminata Maïga , la ministre de la Culture  N’Diaye Ramatoulaye Diallo, l’ambassadeur du Mali en Côte d’Ivoire M. Ousmane Ag, entre autres.

Par ailleurs le conférencier a survolé l’incident malheureux que l’un des bus de la délégation malienne ait connu sur le chemin de retour, suite à une crevaison de pneu mais qui n’a pas fait de victime parmi les membres de la délégation.

Selon le conférencier,  le budget de transport de la délégation par avion était estimé  à 187 millions FCFA contre  147 millions FCFA pour le voyage par bus.  C’est la raison  pour laquelle, dira-t-il-, la commission a choisi le plan B, à savoir le voyage par bus pour permettre aux jeunes de connaître le pays et une partie de la Côte d’Ivoire. Et cette option selon lui, a  été validée par l’ensemble des acteurs.

Avant de conclure son intervention, le chef de la délégation malienne, a remercié le ministre des Sports, ses collègues de la Culture et tous les organisateurs du jeu de la francophonie Abidjan 2017, y compris les autorités ivoiriennes et la diaspora malienne basée en Côte d’Ivoire, pour leurs efforts.

 Par Safiatou Coulibaly

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *