2e journee de la phase des poules de la CAN 2015 : Le Mali veut vaincre le signe Indien !

Les Eléphants de la Côte d’Ivoire accueillent les Aigles du Mali le samedi 24 janvier 2015 dans le cadre de la 2e journée des poules de la CAN 2015 à l’Estadio de Malabo (coup d’envoi 16GMT). Au-delà de l’enjeu, les Aigles ont à cœur de vaincre le signe Indien qui perdure depuis l’accession de notre pays à l’indépendance.

Ivoiriens et Maliens, 1 point chacun à l’issue de la 1ère journée, n’ont plus de choix que de faire mieux à l’occasion de leur 2e sortie. La Côte d’Ivoire va devoir se passer de Gerninho (suspendu) et faire avec un Yaya Touré visiblement fatigué.

aigle mali equipe national joueur footballeur henri kasperczak entraineur

Cela n’explique pas tout. La Côte d’Ivoire manque de rigueur dans son jeu et ne s’est réveillée qu’après avoir été réduite à 10 contre la Guinée, suite à l’expulsion de Gervinho.

L’attaquant Ivoirien de l’AS Roma a été de loin le meilleur Ivoirien sur le terrain contre le Sily jusqu’à son expulsion à la 57e mn de jeu. Dans le passé, le Mali et la Côte d’Ivoire ont joués 35 matchs (5victoires, 8 nuls et 22 défaites pour le Mali).

Mais la vérité d’hier n’est pas celle d’aujourd’hui. Aussi le Mali va se présenter face à la Côte d’Ivoire avec une équipe qui gagne en confiance. Egalement, la majorité des joueurs Maliens n’ont pas ce complexe dans la tête et ne sont jamais focalisés sur le match.

En témoigne la réaction de Bakary Sako sur une question de confrère de BeIn Sport : « l’équipe du Mali a bien eu du mal à se qualifier, mais depuis le match contre l’Algérie (2-0, 6e journée des Eliminatoires de la CAN), cette équipe monte en puissance.

Pourquoi ? Oui nous avons conscience de ce qui s’est passé dans les éliminatoires, mais nous sommes venus ici pour faire de bons résultats… », a répondu l’attaquant de Wolverhampton.

Il convient de rappeler aussi que les Aigles ont à cœur de faire mieux que les 2 places de troisième obtenues lors des 2 précédentes CAN.

Yaya Touré a reconnu qu’il est diminué physiquement. « Je suis cuit…le match contre le Mali sera très, très compliqué… », craint l’international ivoirien de Manchester City.

Quoi qu’il arrive, ce match Côte d’Ivoire/ Mali, la 36e rencontre de leur histoire, sera déterminant pour la suite.

 

Yacouba TANGARA (envoyé spécial à Malabo)

Source: Le Prétoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.