1ère édition de la coupe Diakaridia Diakité : FC Binké de Dioumanzana rafle la mise

C’est le FC Binké de Dioumanzana qui a remporté la finale de la première édition de la coupe Diakaridia Diakité contre FC ZOU. Le match de cette finale a été joué, le samedi 29 septembre 2018, sur le terrain 9/9 des 11 frères de Doumanzana. C’était en présence du parrain de l’évènement, Diakaridia Diakité, président de la jeunesse du parti YELEMA, accompagné par ses amis et les amoureux du ballon rond.

Dès le coup d’envoi donné par l’arbitre centrale 30X30 par mi-temps, les deux équipes se sont données à fond pour tenter de marquer des buts, mais malheureusement aucune deux des équipes n’a pu fairetremblé les filets. La mi-temps intervient sur ce score vierge de zéro but partout.

C’est au retour des vestiaires que FC ZOU pousse son adversaire avec une combinaison jusqu’au niveau du milieu du terrain pour marquer leur premier but à la 43ème minute de jeu par le N° 15. Ce but donnera un coup de fouet au rythme du jeu, FC Binké a redoublé d’effort pour égaliser dans les dernières minutes du temps réglementaire à la 61ème minute. But inscrit par l’attaquant de FC Binké au dossard N° 9. Ainsi, les deux finalistes ont mouillé le maillot jusqu’à la fin sur ce nul.

C’est aux séances de tirs aux buts que le FC Binké sera déclaré vainqueur contre son adversaire qui n’a pas démérité. Elle a empoché alors une enveloppe de 75 Mille FCFA et l’équipe vaincue a reçu une enveloppe de 50 Mille FCFA en guise d’encouragement. Kassim Traoré de FC ZOU a été primé meilleur joueur du tournoi.

Le parrain Diakaridia Diakité très content a beaucoup félicité les organisateurs. Selon lui, cette coupe dédiée à la jeunesse de la commune I est une première édition et sera une continuité dans les jours à venir. Selon lui, le sport doit être au service du développement de la commune et nous sommes engagé au sein de notre commune, c’est le seul moyen qui peut regrouper toutes les couches sociales. A ses dires, cette coupe sera pérennisée chaque année à la même période, à la même date et sera une tradition pour renforcer le brassage entre les jeunes.  Il a lancé un appel à la jeunesse afin qu’il soit soudée, réunie pour mieux défendre les causes de la commune.

M. TRAORE

 ========================

Mali/Cuba : Une coopération au service du développement des sports

Dans le cadre de la coopération maliano-cubaine, la République de Cuba a décidé d’envoyer 12 coopérants pour le développement du sport au Mali. La cérémonie de  réception était placée sous la présidence d’Amadou Diarra Yalcoué secrétaire général du Ministère des Sports du Mali.

La coopération entre le Mali et la République cubaine ne date pas d’aujourd’hui. Et c’est pour magnifier cette relation fraternelle que la deuxième vague de coopérant est au Mali.

Le représentant des coopérants Pedro affirme qu’ils se réjouissent d’être venu au Mali. Cette mission sportive rentre dans le cadre de la coopération politique et diplomatique entre les deux pays qui date de plusieurs années. Selon lui, cette mission permet de garder les liens entre le Mali et le Cuba. « Nous allons travailler pour aider le sport malien à travers les différentes fédérations. Nous allons apporter notre pierre à l’édifice et au développement du sport au Mali afin que les différentes disciplines puissent aller de l’avant. Le Mali peut compter sur la coopération cubaine », déclare-t-il.

Pour sa part le secrétaire général du Ministère des Sports, Amadou Diarra Yalcoué se dit conscient de la pertinence et de l’apport de cette coopération dans le développement du sport au Mali. Le passage de la première vague a permis d’avoir des résultats satisfaisants d’où le renouvellement du programme exécutif de la coopération, fait-il savoir. « Nous vous accueillons avec plaisir, nous attendons beaucoup des coopérants, les attentes sont nombreuses : notamment le transfert de compétence aux techniciens des  différentes fédérations, mais aussi et surtout l’accompagnement du Mali dans la mise en œuvre de la politique nationale du développement du sport», souligne-t-il.

Retenons que ces coopérants sont au nombre de 4 médecins sportif, 2 techniciens de basket ball, 2 techniciens d’athlétisme, 1 techniciens de taekwondo, 1 techniciens de judo, 1 nutritionniste et 1 technicien de soin.

F. COULIBALY

 

Le Fondement

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *