Zone aéroportuaire : Opération de démolition des occupations illicites lancée ce jeudi

Maintes fois avortée, la grande démolition de la zone aéroportuaire de Bamako, la capitale malienne  a débuté  ce jeudi 14 janvier 2020 à parti 7h. Les occupants de ce site se croyants intouchables car maintes annulée par une décision politique et politicienne, mais les autorités de la transitions qui n’ont de mains liées viennent d’appliquer la loi à la verticale. La zone aéroportuaire, vaste de plus 7149 hectares est un domaine tracé. Il s’étend du village de Gouana à celui de Kouralé, ensuite passe par les quartiers périphériques de Faladié Est/extension et Niamakoro, le village de Sirakoro et le site de Diallobougou.

 

C’est tout cet espace qui se transforme aujourd’hui en zone à usage d’habitation et autres destinations. Une démolition générale a été programmée, puis reportée sine die. Même cette fois la démolition se déroule en présence du ministre des affaires foncières, de la sécurité et de la protection et celui de la justice.

Rappelons que le domaine réservé à l’aéroport international Président Modibo Kéita Senou est classé inaliénable, imprescriptible et insaisissable suivant le décret n° 99-252/P-RM du 15 septembre 1999. En dépit de cette garantie, des maisons à usage d’habitation, des points de vente divers, des garages, des dépôts de déchets solides et liquides, entre autres, envahissent aujourd’hui la zone. Est-ce le laxisme de l’Etat ou la recrudescence de l’incivisme ? Dans tous les cas, cette situation intrigante fait planer une menace sérieuse sur l’Aéroport : la perte de sa licence. Intéressons-nous au dossier.

Mohamed Kanouté

Source : Mali24

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *