Zone Aéroportuaire : Démolition des constructions illicites!

Le ministre de l’Habitats et des affaires foncières Dionké Diarra, accompagné de celui de la sécurité Modibo Koné et Makan Fily Dabo du transport ont assisté ce JEUDI matin les opérations de démolitions de la construction illicite se trouvant dans la zone aéroportuaire.

Le démarrage des opérations de démolition des constructions illicites dans la zone aéroportuaire, reportée plusieurs fois, a eu lieu aujourd’hui. Cette opération courageuse  concerne des centaines de constructions appartenant à des particuliers.

La démolition a concerné plus de 100 habitations. Après le passage des bulldozers  ce jeudi, la zone ressemblait à un véritable champ de ruines. La désolation se lisait sur les visages de la foule qui a investi les lieux. Certains propriétaires erraient au milieu des ruines pour constater les dégâts.  De nombreux curieux et badauds avaient pris d’assaut les lieux pour assister à l’opération.

L’opération a commencé ce jeudi au niveau du FBAK. Il a été proposé de commencer par cette zone très proche de l’aéroport. Elle a une superficie  de 1660 hectares.

La date du 28 mai  avait été retenue  pour la démolition des constructions illicites.Toutesfois à la veille de l’opération, le premier ministre d’alors  par instruction verbale a ordonné de surseoir à l’opération. L’argument avancé était  le « climat social assez tendu ».

Le hic est que depuis cette décision, il est constaté l’accélération des constructions nouvelles sur le site. C’est pourquoi, le président de la transition a instruit de reprendre  ces opérations.

Rappelons qu’aujourd’hui, le domaine aéroportuaire classé suivant le Décret n°99-25/P-RM du 15 septembre 1999 fait  l’objet de lotissement et d’occupations illicites.

La Commission chargée de superviser les opérations de démolition s’est réunie plusieurs fois et a retenu comme nouvelle date de démolition des constructions illicites le jeudi 14 janvier 2021 dans le secteur dit prioritaire dont le financement est acquis.

A.T.Dansoko

SourceMalijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *