Yorosso : 6 tuées et un blessé grave

Une mine artisanale ! Une ambulance ! On se croirait sous l’emprise de quelque fiévreuse hallucination. Mais les faits sont terribles en leur simplicité. L’ambulance du centre de santé a sauté sur une mine artisanale entre Boura et Yorosso, faisant 6 tuées, toutes des femmes dont une enceinte. Unique rescapé, le chauffeur Dramane Diarra, qui souffre de blessures graves, a été admis en soins intensifs à l’hôpital régional de Sikasso.

Gendarmerie nationale

Col major Sambou Minkoro Diakité au gouvernail

Renouvellement à la tête de la Direction de la gendarmerie nationale, un colonel major en chasse un autre. En effet, le colonel major Sambou Minkoro Diakité remplace désormais à ce poste le colonel major Boukari Kodio. La nomination a été rendue publique jeudi par le Conseil national pour le salut du peuple (CNSP, au pouvoir)

Koulikoro

La route a fait 16 tués en août

En baisse considérable en comparaison au mois précédent, juillet, où la Direction régionale de la protection civile avait enregistré 28 tués sur la route.

L’alcool au volant, la drogue, outre l’excès de vitesse, la vétusté du parc automobile et les défauts de conception des routes sont à l’origine de la plupart des accidents de circulation qui endeuillent les familles et paralysent à vie nombre d’usagers.

Sikasso

Le plein de patate

A pluviométrie exceptionnelle, production exceptionnelle. Les pluies largement au dessus de la moyenne ont donné un coup de bambou à la production de patate douce. Le marché du Kénédougou croule sous le poids de ce tubercule. Le prix au kilogramme plafonne à 100 F CFA. Une aubaine pour les ménages confrontés ces derniers temps à une baisse drastique de leur pouvoir d’achat.

 Gao

Le pain peine

La pénurie de farine de blé se fait sentir avec beaucoup d’acuité, à telle enseigne que les boulangeries manquent cruellement de pain. Les premiers arrivés sont les mieux servis. Ceux-ci s’arrachent les quelques baguettes disponibles sur les rayons, les « retardataires » sont réduits à humer l’odeur du pain doré.

La farine de blé occupe une place centrale dans l’alimentation. Beaucoup de repas traditionnels sont confectionnés dans la Cité des Askia à base de blé : Toukassou, Wijjila. Ces plats charrient de cultures sonrhaï, arabe et touareg.

L’offre ne compensant pas la demande, les rares magasins qui disposent de stock de farine proposent le sac à 12.000 voire 12.500 F CFA contre 11. 000 F CFA voire moins auparavant.

La farine de blé vendue dans les régions Nord du Mali provient essentiellement d’Algérie. Les récentes inondations ont fortement perturbé l’approvisionnement.

Les IBKistes réclament

La libération des ex-PM et président du parlement

Regroupés au sein de la plateforme Génération espoir  Mali, les partisans du président de la République déchu Ibrahim Boubacar Keïta réclament la libération de l’ex-Premier ministre Dr Boubou Cissé, de l’ex-président de l’Assemblée nationale Moussa Timbiné ainsi que les autres détenus politiques.

Suite au renversement du régime le 18 août dernier ceux-ci ont conduits à l’Ecole des officiers de Kati où ils sont détenus.

Fin de la crise scolaire

Reprise effective des cours lundi

Les syndicats enseignants ont mis un terme à la longue grève qu’ils observaient depuis des mois.  Au terme des négociations emmanchées avec le CNSP, un accord a été obtenu vendredi portant sur la prise du décret d’application de l’article 39 qui stipule que toute majoration salariale consentie au statut général de la Fonction publique devait profiter au statut particulier des enseignants.

Les deux parties ont convenu de purger progressivement les arriérés de salaire jusqu’à la date butoir d’avril 2021.

Aussi, les effets de l’application de l’article 39 seront ressentis sur les salaires de novembre. En conséquence, les syndicats signataires ont décidé de la reprise des cours dans les différents ordres d’enseignement à compter de lundi dernier.

Une pirogue chavire dans le lac Débo

5 morts dont 2 enfants

Le week-end dernier une pirogue transportant des passagers et des marchandises a chaviré dans le lac Débo, faisant 5 morts dont 2 enfants et d’importants dégâts matériels. On ignore le nombre de passagers à bord. Au départ aucun enregistrement de passagers n’est effectué comme d’habitude. Dès lors difficile de se faire une idée sur le nombre des rescapés.

Non reprise des cours à Gao

Les enseignants réclament le salaire d’août

Effectivité de la reprise des cours dès lundi dans toutes les régions du Mali sauf à Gao où les enseignants ont observé une grève illimitée jusqu’à paiement intégral de leur salaire du mois d’août. Le retard accusé– alors qu’on était lundi 14 septembre –  est jugé trop long pour qu’ils entrent dans une grande colère.

Source: L’Informateur

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *