Vœux de nouvel an ! : 2014 s’en va dans la tombe du passé avec nos parents, proches et amis bien-aimés trépassés

Que Dieu leur donne le bonheur que nous n’avons pas voulu, pu ou su leur donner !

saint sylvestre reveillon 31décembre fete noel nouvel année feu artifice fete petard

2014 s’en va avec nos vœux ardents formulés en son commencement, nos chers rêves caressés non réalisés.

2014 s’en va avec nos promesses non tenues, nos projets en chantier inachevés et nos trajets stoppés parce que nous avons tardé à les parcourir. Avant l’heure ce n’est pas l’heure, mais après l’heure ça peut être le malheur !

2014 s’en va en laissant sur nos bras nos Ebola, nos famines, nos guerres familiales, conjugales, tribales, hégémoniques, idéologiques, théologiques, politiques, écologiques, économiques, astronomiques, gastronomiques, sociales, culturelles, spirituelles.

2014 s’en va laissant nos cœurs peut-être remplis d’amertume, de rancune, de rancœur, de sentiments et de ressentiments de déception , de découragement, de dégout, de dépit, de soucis d’emploi et de toit, comme d épouse, d’époux et d’enfant, d’insécurité physique, psychique, psychologique, spirituelle et culturelle, mondiale, globale, totale.

2014 s’en va avec nos quêtes, nos interminables enquêtes, nos requêtes, nos interrogations harassantes, angoissantes mais restées sans suites et sans cesse classées, déclassées, sans réponses.

2014 s’en va avec nos amertumes et nos meurtres d’enfants, d’innocents, nos vols, nos viols.

2014 s’en va couronnée aussi de nos petites et grandes victoires (Malala !), de nos succès, de nos conquêtes, de nos réussites sur /pour nous, nos familles, nos sociétés, nos maux, nos malheurs et nos maladies.

La paix de l’homme,  c’est l’homme pas les armes.

Le bonheur de l’homme, c’est l’homme, mais pas son avoir, pas le pouvoir, pas la gloire.

Homme nouveau ignorant les vices et les sévices des hommes, les péchés et les méchancetés des hommes, l’animalité, la bestialité et les brutalités des hommes.

Homme nouveau au cœur débordant de vérité, de charité, d’amour, de douceur, de tendresse, de lumière, de saveur.

Homme nouveau totalement libre, libre de la liberté pour ouvrir les yeux aux aveugles, nourrir les affamés, guérir les malades, libérer les emprisonnés, déverser des tonnes de vérités lumineuses, d’amour, de tendresse, de douceur, de justice, de paix, en un mot de bonheur pour ceux qui sont en manque et Dieu seul sait s’ils sont nombreux aujourd’hui.

Alors bonne année à tous ceux qui sont contre les violences bestiales, les démences criminelles, les pathologies séparatrices, racistes, djihadistes et fanatiques.

Alors,  je souhaite aux époux, aux familles le courage de recommencer à faire ce qui n’a pas été fait ou a été mal fait ou défait, ce qui n’a pas marché en 2014 concernant la paix conjugale, familiale, la responsabilité parentale.

Aussi, je souhaite le courage de recommencer à ceux/celles qui ont vainement cherché en 2014 sans succès un toit, un emploi, un époux, une épouse, un enfant, le bonheur !

Alors mes vœux de courage à mes frères et sœurs Maliens de recommencer à chercher la paix, à faire l’unité, la concorde en balayant nos égoïsmes étroits au nom et à cause des enfants, de ces innombrables enfants noirs et blancs ( couleur de la totalité, de la globalité qui compose un jour d’horloge) dont le Dieu Tout-puissant, Tout amour a rempli notre cher Mali bien aimé qu’il nous faut encore rendre plus beau, plus grand,  plus attrayant afin qu’il devienne la lumière étincelante du Sahel à l’exemple des illustres royaumes de nos Masa du Ghana, du Manding, des Tieba et Babemba du Kenedugu, des Biton du royaume des balanzan, des Kankan Moussa, des Askia et des Sonni  Ali Ber et d’en être les dignes et fiers descendants.

OUI ! Faire  l’unité, la concorde, la paix à cause de ses enfants, à causes de nos enfants ;

A cause desquels, on se marie ;

A cause desquels,  on se sacrifie ;

A cause desquels,  on se RECONCILIE ;

A cause desquels, on suspend les divorces, les séparations des corps, les séparatismes ;

A cause desquels,  on pleure, à cause desquels on meurt.

Alors je souhaite à mon Afrique, berceau de l’humanité, première qui a offert au monde la première mère de l’homme en Lucie, la première Eve ( Femme NOIRE qui a enfanté des enfants multicolores sans en renier aucun d’eux : Oui le racisme, le fanatisme n’est pas africain ! ), d’offrir au monde de nouvelles Lucie, de nouvelles Eve resplendissante de beauté ( ‘’femme noire ‘’), de bonté qui va offrir au monde des hommes nouveaux, des femmes nouvelles aux cœurs débordants d’humanité, de liberté, d’amour, ignorant la brutalité, la bestialité, la cruauté, le racisme, le fanatisme.

Alors,  je souhaite aux religieux et aux croyants, le courage de dénoncer, d’exclure de leur communauté leurs adeptes qui prétendent adorer Dieu qu’ils ne voient même pas,  mais  qui défigurent, maltraitent, décapitent, massacrent des hommes des femmes et des enfants qui sont images, visages de ce Dieu qu’ils prétendent adorer et servir.

Qu’ils extirpent de leurs communautés ces prétendus croyants qui s’approprient, nationalisent, privatisent le Dieu un et indivisible, inaltérable, inaliénable et qui n’est la propriété de personne !

Bonne année 2015 !

Paul A. Somboro, Prêtre Mopti – Sevare

Source: Canard de la Venise

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.