Village de N’Golobougou: la SONATAM réalise un forage pour 16 millions de FCFA

La Société nationale des tabacs et allumettes du Mali (SONATAM) a procédé, hier mardi 1er décembre, à la remise officielle d’un forage aux populations de N’Golobougou, dans la commune de Kalaban-Coro. La cérémonie s’est déroulée dans la cour de l’école fondamentale dudit village en présence du représentant du ministre de l’Énergie et de l’eau, Djoourou BOCOUM ; du Président du conseil d’administration de la SONATAM ; Abdoulaye Yaya SECK ; du Directeur général de la SONATAM, Youssouf TRAORE, et des autorités communales et coutumières de N’Golobougou et de la commune de Kalaban CORO.

 

Dans ses mots de bienvenue, le maire de Kalaban Coro, Tiécoura Hamadoun DIARRA, a exprimé la satisfaction de la population de recevoir ce forage réalisé par la SONATAM. Il a affirmé que l’école fondamentale de N’Golobougou qui abrite le forage compte plus de 1000 élèves. Donc, pour lui, offrir de l’eau à cette école, c’est s’inscrire dans le processus de développement du Mali. Le maire DIARRA a rassuré que la population prendra soin des installations.
Le représentant du ministre de l’Énergie et de l’eau, Djoourou BOCOUM, a apprécié ce geste de la SONATAM qui, selon lui, consiste à rendre plus accessible l’eau aux populations qui ne bénéficient pas du réseau de la SOMAGEP. ‘’ Sans eau, il n’y a pas de vie et sans eau potable, il n’y a pas de santé’’, a affirmé M. BOCOUM.
Il a souligné que le Mali a fait de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement un des axes prioritaires du Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable. Selon lui, au Mali, le taux national d’accès aux services élémentaires d’eau potable était de 69,2% en 2019, dont 77,7% en milieu urbain et 65,8% en milieu rural.
Selon le représentant du ministre de l’Énergie et de l’eau, la réalisation à titre gracieux de cette infrastructure par la SONATAM au profit des populations de N’Golobougou, un an après celle de Sangarebougou, témoigne de l’importance qu’elle accorde à la problématique de l’accès à l’eau potable des couches les plus vulnérables. Il a souhaité que cette coopération se poursuivre et se développe pour que d’autres localités puissent également bénéficier des mêmes commodités.
À l’entame de son intervention, le Président du conseil d’administration de la SONATAM, Abdoulaye Yaya SECK, a déclaré que l’inauguration de ce forage constitue une nouvelle victoire de sa structure dans son combat quotidien afin de donner l’eau potable aux populations les plus défavorisées de notre pays.
Il a rappelé que la SONATAM-Sa a financé, durant les cinq dernières années, la réalisation de quinze forages, à travers le pays, pour un coût de 201 millions de FCFA, dont 16 millions de FCFA pour le forage de N’Golobougou.
« Ce forage est équipé d’un dispositif d’adduction d’eau sommaire composé d’un château de 5 000 litres et d’un système de pompage solaire à haut voltage pour une capacité de 5 mètres cubes/heures. Tout cela pour réduire la souffrance des populations et contribuer à préserver l’environnement », a affirmé Abdoulaye Yaya SECK.
Le Président du conseil d’administration a informé que la SONATAM profite aussi à l’Etat, à travers le versement régulier d’impôts et taxes. Selon lui, en 2019, la société a contribué aux recettes de l’État à hauteur de 62 milliards de FCFA, dont 1,5 milliard pour le fonds de développement durable pour les régions du Nord.
Il a fait comprendre que la SONATAM ne peut continuer à jouer ce rôle d’entreprise citoyenne au bénéficie des populations et de l’État que si ceux-ci s’impliquent efficacement à combattre la contrebande des cigarettes dont les effets pervers et criminels constituent un frein au développement socio-économique de notre pays. M. SECK a sollicité l’engagement de tout le monde pour combattre ce fléau.
Le Président du conseil d’administration a enfin lancé un appel aux bénéficiaires du forage afin qu’ils en prennent soin en mettant en place un comité de gestion afin que cet investissement d’un intérêt spécifique et hautement symbolique puisse durablement les servir.

PAR MODIBO KONE

Source : INFO-MATIN

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *