Vie de nos expatriés : mariée auparavant et ayant actuellement ses trois petites filles en France : Le Consulat lui refuse le visa sans motif

C‘est après plusieurs années passées  en France, en compagnie de son mari avec qui elle partage trois enfants, toutes des filles, que Fanta Koné décida, en janvier 2007, d’obtenir un titre de séjour pour revenir au Mali dans le but de se débarrasser d’une maladie dont elle souffrait. Jusque-là tout va bien. Mais le hic viendra   plus tard quand, soulagée du mal qui l’a fait rentrer au pays natal, Fanta décida de regagner la France où trois enfants et un mari pour qui elle a tant d’affection l’attendent. Depuis, toutes demandes de visa qu’elles a formulées    ont été  »rejetées » sans motif.  » Au consulat, on ne me dit rien du tout par rapport à mes différentes demandes d’obtention de visa…J’en ai produites au moins cinq et je n’ai jamais reçu la moindre réponse « , nous a-t-elle confié, le cœur meurtri.

Consulat general france bamako

Elle sera totalement brisée  quand, en  2011, son époux Zoumana Koné décèdera,   laissant derrière lui les trois pauvres petites filles dont la plus âgée, Assétou Koné, est née le 28 février 2001. Elle est suivie de Sali Koné, âgée  de dix ans actuellement et Sitan Koné, la benjamine, qui n’en a que huit.

Après le décès de son mari qui avait une autre épouse, Fanta Koné, se faisant représenter par un avocat, parvint à convaincre la justice française de confier la garde de ses enfants aux services sociaux de Creteil. « Je n’ai pas de nouvelle de mes enfants depuis plus de trois mois…Je parvenais à les joindre au téléphone au début mais, depuis qu’ils ont été à la Maison d’accueil, c’est devenu impossible pour moi « , nous confie-t-elle.

» Je ne cherche qu’un visa que pour aller prendre soin de mes  trois petites filles…C’est mon unique souhait…Que le Consulat me dise seulement pourquoi je ne peux pas   obtenir le visa afin que je puisse agir en conséquence « , affirme-t-elle avec amertume.

  1. DICKO

 

 

SOURCE: L’Indépendant  du   19 déc 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.