Vague de mutations à la police : Moussa Ag Infahi renforce les services stratégiques avec de nouveaux éléments

Le directeur général de la Police, le Contrôleur général Moussa Ag Infahi, vient de procéder à une vague de mutations des fonctionnaires de police du corps des commissaires. Cela, sur décision N°2845 du 19 octobre 2017. Ces mutations concernent plusieurs services de la police, notamment le Groupement mobile de sécurité (Gms) la Brigade anti-criminalité (Bac) la Brigade spéciale d’intervention (Bsi) la Direction de la police judiciaire, les différents commissariats de Bamako ainsi que ceux de certaines régions…

moussa-ag-infahi-directeur-general-police-malienne

Ainsi, l’ancien Commandant de la Brigade anti-criminalité (Bac) le Contrôleur général de police Youssouf Binima, devient le chargé des opérations au niveau de la Direction générale de la Police. Au niveau du Groupement mobile de sécurité (Gms) le Commissaire principal Santigui Kamissoko devient le Commandant de la 2ème Compagnie de maintien d’ordre. Il était Commissaire du 1er Arrondissement de Kayes. Tandis que le Commissaire principal Almamy Kéïta a été confirmé au poste de Commandant de la 5ème compagnie de maintien d’ordre. Il assurait le poste d’adjoint. Quant à la Brigade anti-criminalité (Bac) son nouveau Commandant est le Commissaire principal Seydou Sissoko.

moussa-ag-infahi-directeur-police-nationale-general-salif-traore-ministre-securite-protection-civile

S’agissant de la Brigade spéciale d’intervention (Bsi) c’est l’ancien Commissaire de Bougouni, Boubacar Sow, qui en devient le nouveau Commandant.

La Brigade de la protection des mœurs et de l’enfance a connu aussi du changement. Mme le Commissaire principal Marie Jeanne Sangaré qui assurait le poste d’adjoint devient Commandant. Tandis que Mme le Commissaire principal Mariam Doumbia est désormais Commandant adjoint. Elle était adjointe au Commissariat du 6ème Arrondissement.

Au niveau de la Direction régionale de la police du district de Bamako, le Commissaire Ibrahim S. Tounkara (il était Commissaire à Nara) a été nommé Commissaire adjoint du 2ème Arrondissement. L’ex-Commissaire du chemin de fer, Assitan Tandia, s’est vu nommer Commissaire adjoint du 14ème Arrondissement.

Au niveau de Kayes, le Commissaire principal Salim Cissé devient le patron du 1er Arrondissement. A Nioro, c’est le Commissaire principal Alhousseïni Traoré qui y est nommé Commissaire. A Koulikoro, le Commissaire principal Fatièmé Coulibaly devient le Commissaire adjoint de Kati Hèrèmakono.   Ce n’est pas tout. Les mutations concernent aussi les Commissariats d’Ansongo et de Ménaka.

Le Directeur général de la Police Moussa Ag Infahi a décidé de renforcer certaines structures avec de nouvelles recrues. Il s’agit des fonctionnaires de police stagiaires en service au Groupement mobile de sécurité (Gms). Ils sont au total 208 agents mutés dans les différents services, notamment à la Police technique et scientifique avec 42 éléments, la Brigade anti-criminalité (Bac) avec 65 agents, la Brigade spéciale d’intervention avec 62 agents et le Groupement d’intervention de la police nationale (Gipn) avec 34 éléments. Sans oublier le Bureau d’études de la coopération et de l’informatique avec deux agents et le service de santé et des affaires sociales avec également deux éléments.                                                    

A.B. HAÏDARA

Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *