UNE COALITION DE SYNDICATS EN MARCHE PACIFIQUE, DEMAIN : LA LIBERATION DES AUTRES OTAGES MALIENS EXIGÉE

La libération de Soumaïla Cissé a suscité l’intérêt chez les Maliens à exiger la libération des autres maliens détenus par les groupes terroristes ou djihadistes pour certains. Il faut noter que cette libération a précipité les actions de révolte chez certains syndicats qui menaçaient d’aller en grève. Il s’agit principalement des administrateurs civils qui réclament des meilleures conditions. En plus de cette revendication, la libération de leurs collègues otages est désormais exigée.

 

La coalition syndicale est constituée par le Syndicat Libre des Travailleurs du Ministère de l’Administration Territoriale (SYLMAT), le Syndicat des Travailleurs des Collectivités Territoriales (SYNTRACT), le Syndicat Autonome des Administrateurs Civils et Comité Syndical des Agences de Développement Régional (CS-ADR). Dans un préavis de grève déposé sur la table du Gouvernement, le lundi 5 octobre dernier, les syndicats décident d’observer une grève allant du 26 octobre au 2 novembre, en vue de

‘‘l’octroi aux Administrateurs civils et aux Membres du Corps Préfectoral d’une indemnité spéciale liée au grade, au (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 13 OCTOBRE 2020

Mahamane TOURÉ

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *