TRIBUNAL DE LA COMMUNE V : Les assassins du Sergent-chef Dramane Koné libérés sous caution par le juge d’instruction Samaké ?

Si les informations sont bien fondées, le tribunal de la Commune V aurait vraiment dépassé les bornes. En effet, il semblerait qu’à peine arrêté, 3 co-auteurs de l’assassinat du regretté Sergent-chef de police, Dramane Koné ont été libérés sous caution par le juge d’instruction Samaké.

Selon nos sources, Sekou Fantamady Traoré, le substitut du procureur, serait la pièce maitresse d’une justice commerciale qui voit les criminels arrêtés le matin et leur libération dans l’après-midi du même jour. Le Sergent-chef de Police Dramane Koné, a  été  lynché par un gang de voleurs qui est très connu au niveau du tribunal de la commune V. Le plus souvent, les policiers arrêtent les bandits  le matin et dans l’après-midi ils sont libérés sous caution.

Le cas auquel nous faisons allusion ici, est vraiment délicat. Il s’agit en effet de la libération des personnes dont les noms suivent : Aboubacar Sissoko, Bekaye Doumbia, Moussa Samaké, Soumaïla Sidibé dit succès, Abdoul Aziz Tembely, Ismaël Guindo, Toumani Sangaré, Moussa Diakité, Mari Traoré, Modibo Koné, Karim Cissé et Aly Keïta. Ceux-ci sont des co-auteurs de l’assassinat du regretté Sergent-chef de Police Dramane Koné, dans la nuit du lundi 29 avril  2019, à Daoudabougou.

La libération sous caution des individus cités dans l’assassinat de Dramane Koné, pendant que l’enquête est en cours, prête confusion. Il y a des témoins, qui ont bien vu Mari Traoré, Modibo Koné et d’autres se pavaner en ville.  Pourtant, ils sont impliqués dans la tuerie d’un agent dans l’exercice de ses fonctions. Au dire de certaines sources, c’est juste l’argent qui intéresse certains cadres du tribunal de la commune V.

Une fois de plus, il est demandé à Monsieur le procureur Doumbia et ses substituts de faire tout pour réparer cette erreur, qui peut être un motif de soulèvement de la population, déjà très en colère par la perte d’un brave policier.

À suivre…

Ben Abdoulaye

Le Confident

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *