Transport de pain : Aucune hygiène dans le service

Le pain joue un rôle capital dans l’alimentation des Bamakois, il est sollicité dans n’importe quelle heure et accompagne différents plats dans les familles. Cependant l’acheminement de ce produit vers les consommateurs est un véritable désastre, il est couramment exposé à la poussière et au soleil par les livreurs en motos.

 

Si le pain est parmi les produits alimentaires les plus consommés à Bamako, il demeure aussi le produit le plus exposé aux microbes et saletés.

Il est transporté tout au long de la journée sur les motos sans aucune couverture quelconque la protégeant contre le soleil, la poussière, les mouches et les fumées des véhicules.

De cette façon, ce sont donc des quantités de microbes qui sont consommées chaque jour par la population à travers ce produit, pour qui connait son importance dans l’alimentation des Maliens.

Ainsi, au lieu que ces produits riches nutritionnellement par ses composantes nous servent positivement, il demeure une source de maladie.

Les cages attachées dernier les motos, les livreurs parcourent de nombreux quartiers de Bamako avec les pains sans aucune protection hygiénique.

Cela ajouté aux conditions hygiéniques qui restent également à désirer dans les boulangeries fait du pain en ces jours, un produit malpropre à la consommation.

Quand on trouve très souvent les pains avec des morceaux de fil à coudre, des morceaux de plastiques, de cheveux et beaucoup d’autres impuretés.

C’est tout ce qui explique le choix de certains consommateurs vers les boulangeries modernes, qui poussent aujourd’hui un peu partout à Bamako.

Mariam Coulibaly

Mali Tribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *