Tragique disparition d’un Officier supérieur

La triste nouvelle a parcouru tout le pays en fin de semaine derrière. Le colonel Nouhoum Mamadou Traoré est décédé à la suite d’un accident de la route à Koulikoro a-t-on appris.

hommage-colonel-nouhoum-mamadou-traore-decede-funeraille-soldat-militaire

Le Colonel Traoré était jusque-là le Commandant du Centre d’Instruction Boubacar Sada Sy. Le grand public l’a su officiellement dans la journée de dimanche 25 septembre. Faute d’explications claires et détaillées sur les circonstances exactes du tragique accident, les langues commencent maintenant à se délier à Koulikoro.

Pour d’aucuns, le Colonel Nouhoum Traoré se trouvait en compagnie d’autres au bord du fleuve, le samedi soir, près de l’ex-Comanav. Etait-il en compagnie de personnes peu recommandables ? D’autres murmurent que la soirée aurait été bien arrosée. Et qu’un moment, le Colonel aurait pris congé des invités pour s’installer au volant de son véhicule. Un temps se serait écoulé avant que la voiture ne démarre en trombe vers l’eau.

Des sages de la ville croient savoir que le Colonel aurait récemment suspendu ou relevé l’un de ses compagnons d’un poste et que ce dernier aurait juré que cela ne se reproduirait plus avec quelqu’un d’autre.

En tout cas, le Colonel Nouhoum Traoré n’est plus. « Bakoré » pour les intimes, « Samuel Doe » pour les compagnons, le Colonel s’en est allé dans le secret de la Grande muette

 

 

Source: Le Sphynx

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *