TRAFIC DE DROGUES : PLUS DE 2 TONNES DE CHANVRE INDIEN SAISIS PAR L’OFFICE CENTRAL DES STUPÉFIANTS

Les éléments de l’Office central des stupéfiants (OCS) ont saisi, mercredi dernier à Banancoroni (quartier situé dans la périphérie de la capitale malienne) 1602 briques de chanvre indien, soit 2 tonnes 883 kg.

Le produit était dans un camion de type semi-remorque matricule AF2963MD. Après un long trajet du Ghana au Mali en passant par la Côte d’Ivoire, le chauffeur du camion attendait tranquillement la nuit pour rentrer dans la capitale. Grâce à la bonne information et collaboration (renseignements), les agents de l’OCS ont été alertés.

Arrivée sur les lieux, ils ont constaté que le trafiquant avait dissimulé les produits dans des cages aménagées pour la circonstance et masqué par des bois de chauffage et des sacs de charbon. La semi-remorque a été conduite à l’antenne de l’OCS. Les enquêtes ont permis d’identifier le chauffeur ainsi que le propriétaire du véhicule suite à l’exploitation de certains documents.

C’est la 3e semi-remorque interceptée depuis janvier 2018, selon le colonel Adama Tounkara, directeur de l’OCS. Il explique que les trois camions appartiennent au même réseau. Et d’ajouter : « ce réseau se trouve probablement à Bamako. Nous pensons qu’il organise le trafic de cannabis du Ghana vers le Mali ».
L’OCS, pour bien mener son combat contre les stupéfiants, sollicite le concours de la population en termes de renseignements et d’informations.
Les produits saisis sont stockés et seront détruits à l’instar des précédentes saisies, a rassuré le colonel Tounkara.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *