THIERNO HASS DIALLO A PROPOS DE LA BOUSCULADE DE MINA « Ce qui s’est passé ressemble au Jour du jugement dernier »

Le ministre des Affaires religieuses et des Cultes a annoncé hier dimanche 4 octobre 2015   le chiffre de 70 morts et 4 blessés maliens, au cours d’une conférence de presse, pour tous pèlerins confondus (filière gouvernementale et privée) après la bousculades de Mina intervenus le 24 septembre, jour de l’Aid El Kebir. Au délà des 70 morts, plusieurs corps maliens ont été retrouvés, mais non identifiés a ajouté le ministre. 

thierno hass diallo ministre affaires religieuses culte conferenceDix jours après le mouvement de foule meurtrier à  Mina, le ministre des Affaires religieuses et des Cultes, a rencontré la presse pour faire le point de la situation des pèlerins Maliens décédés, blessés et disparus.

Au premier jour de la fête de l’Aid El Kebir, jeudi 24 septembre, les pèlerins ont commencé le rituel de la lapidation de Satan, dans la vallée de Mina, dans l’Ouest de l’Arabie Saoudite. Une bousculade est intervenue lorsqu’une marée humaine quittant l’une des stèles a rencontré une foule venant en sens inverse.

Le ministre des Affaires religieuses et des Cultes, Thierno Amadou As Diallo, dépêché par le chef de l’Etat, au lendemain du drame, a, au cours d’une conférence de presse, brossé la situation.

Pour M. Diallo, sans dire le nombre de décès, le bilan global des pèlerins tués est lourd. « 

Personne ne peut dire le nombre de personnes tuées. Ce qui s’est passé le 24 septembre ressemble au Jour du jugement dernier« .

Le ministre a également expliqué les raisons que certains considèrent de«  retard«  dans la diffusion de l’information. Pour lui, la délégation malienne sur place : l’encadrement, l’assistance médicale, les Maliens résidents en Arabie Saoudite, l’Ambassade du Mali aux cotés des autorités saoudiennes se sont donnés corps et âme pour identifier les victimes. Et cela, dira t-il, nécessite du temps.

Combien y a-t-il eu de Maliens victimes ? Pour le ministre, ce sont 70 personnes qui ont été tuées, 4 blessés et 271 disparus maliens. Lui-même a rendu visite à 3 blessés.

135 agences maliennes ont signé des contrats pour le pèlerinage. D’autres agences qui ont fait cavalier seul ont aussi amené des pèlerins.

Pour le ministre des Affaires religieuses, M. Diallo, les recherches continuent pour retrouver les disparus. « Les autorités saoudiennes sont à pied d’œuvre pour retrouver les disparus« .

Qu’est ce qui a occasionné la bousculade ? Si les autorités saoudiennes attribuent la bousculade à un manque de discipline des pèlerins pendant qu’au même moment l’Iran et certains observateurs évoquent «  une mauvaise gestion« des pèlerins, le ministre Thierno Diallo est plutôt fataliste. Il dit ne pas chercher de poux sur la tête de personne. «  Toute chose à son temps« , souligne le ministre. Il a défié quiconque d’apporter la preuve que les pèlerins maliens, l’encadrement malien ont été indisciplinés. « Ils avaient l’autorisation de sortir de 6h35 à 10 h« .

MLSIDIBE

Source : Bamada.net

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *