Tenue extravagante ou légère dans les rues de Bamako : Quand l’habillement des filles les expose aux viols

filles bamako mission onusienne mali

Se trouver un mari dans ce Mali n’est plus chose facile. L’homme est devenu une denrée rare. Pour ces filles, l’homme doit être nécessairement riche. Toujours dans l’attente du bonheur à tout prix, elles deviennent vieilles filles malgré le jeu de séduction vestimentaire.

De nos jours, le jeu de séduction pour s’offrir un homme est en vogue dans notre pays. Aucun lieu n’est épargné par ces pratiques peu orthodoxes. Nos sœurs et filles sont en panne de repères. Ces filles, vieilles ou non, sachant aussi bien que l’on atteint le cœur d’un homme en passant par ses yeux, se montreront coquettes. Les yeux fardés, tenues collantes à l’extrême et laissant transparaître tous les contours de leur taille. Tout sera mis en œuvre pour ne pas passer inaperçues dans les ruelles ou devant le chef.

Un homme bien constitué peut-il résister à une telle provocation ? Ce jeu de provocation est visible au sein de nos administrations et des entreprises privées. Ce comportement n’a d’autre but que la promotion canapé. Si une femme de cinquante ans doit se permettre, en ce 21e siècle,  de laisser transparaître encore tous les contours de sa taille, il y a lieu de se poser des questions. Autrefois, le corps de la femme était sacré. Mais de nos jours, il est devenu un objet d’art. Il est bien vrai que les pesanteurs de la mondialisation imposent des comportements nouveaux chez tout le monde mais pas pour autant.

Les parents doivent jouer franc jeu avec leurs progénitures. Comment comprendre qu’un père ou une mère puisse accepter de sortir en compagnie de leur fille habillée dans une tenue extravagante ou légère? Les tenues vestimentaires des jeunes filles aujourd’hui frisent la nudité et la désinvolture. Que deviendra nos sœurs, nos filles demain au sein de notre administration si dès maintenant elles portent des tenues à l’extrême à l’école pour séduire le professeur ? Ce dernier aussi fera semblant de jeter de temps en temps la craie par terre pour apprécier la partie intime. De nos jours, beaucoup de nos sœurs concluent des formes de contrats d’abonnement avec les patrons au service. Tout se passe bien au bureau à l’heure de la pause.  Nous pensons que la plupart de ces filles qui portent des tenues vestimentaires pour séduire ont des ambitions démesurées, et elles veulent à tout prix les réaliser. On peut bien s’habiller tout en restant sobre et respectueuse des normes morales africaines.
Destin GNIMADI

Source: Le Prétoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *