Ténenkou : LES PROJETS RRM ET ERD AU SECOURS DES POPULATIONS VULNÉRABLES

L’atelier de lancement conjoint de deux projets de l’International Rescue Committee (IRC) s’est tenu le mardi 15 mai à Ténenkou. Il s’agit du projet de la Relance économique et du développement (ERD) et du Mécanisme de réponse rapide aux urgences (RRM) dans sa 2è phase. Le lancement, placé sous la présidence du sous préfet de Diondiori Madou Dao, a regroupé une cinquantaine de participants, dont les points focaux humanitaires et les maires de commune ou leurs représentants.

Dans sa présentation, le chef de base de l’IRC Ténenkou, Dr André Kissoula, a expliqué que l’objectif général des deux projets est de contribuer à améliorer les conditions de vie des personnes vulnérables suite à un mouvement de population causé par un conflit ou une catastrophe naturelle. Il a rappelé que la mise en œuvre de la première phase du RRM a été bouclée. Sa deuxième phase s’étend de mars 2018 à février 2019. Pendant cette période, le projet interviendra dans toutes les 10 communes du cercle à travers la réactivation des comités de veille humanitaire. Le coût d’exécution est de plus de plus de 24 millions de Fcfa.

En plus du RRM, l’ERD est un nouveau projet du programme d’appuis multisectoriels aux populations vulnérables et affectées par les crises dans les Régions de Koulikoro, Mopti et Ménaka, a rappelé Aboubacari Dagamaissa, chef de projet ERD. «C’est un projet d’assistance alimentaire qui vient en appui au projet santé-nutrition lancé en mars dernier. Dans sa phase d’exécution dans le cercle de Ténenkou, l’ERD apportera une assistance alimentaire dans cinq communes (Ténenkou, Ouro Guiré, Sougoulbé, Diaka et Kareri) à 2000 ménages vulnérables à travers la présentation chez les commerçants contractuels des coupons alimentaires d’une valeur totale de 120.000 Fcfa par ménage pendant les périodes de soudure », a détaillé Aboubacari Dagamaissa. Le budget d’exécution de ce projet, financé par l’Union européenne, s’élève à plus de 275 millions de Fcfa.

Au nom des bénéficiaires, le chef de village de Ténenkou, Hamadou Cissé, a remercié l’IRC pour son action. Le chef de projet ERD Aboubacari Dagamaissa a demandé à tous de s’approprier les deux projets. Le chef de base de l’IRC, André Kissoula, a abondé dans le même sens. Il a exhorté tous les acteurs à plus d’abnégation pour relever le défi humanitaire. Le sous préfet a vivement salué l’initiative qui vient aider le gouvernement à voler au secours des populations vulnérables.

Moussa DEMBÉLÉ
AMAP-Ténenkou

 

Source: Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *