TELECOMMUNICATION AU MALI: Le Point d’échange internet voit le jour

Le siège de l’Autorité malienne de régulation des télécommunications TIC et des postes (AMRTP) a servi de cadre au lancement officiel du premier point d’échange internet du Mali, MLIX. La cérémonie d’ouverture était placée sous l’égide du ministre de l’économie numérique et de la communication, Arouna Modibo Touré.

Le point d’échange internet vise à faciliter l’accès à l’internet tout en permettant de mettre en commun les ressources de différentes connexions pour échanger sans transiter par l’extérieur, du trafic internet national sera désormais possible au Mali. Le Directeur de l’AMRTP dans son intervention a évoqué le rôle que joue un point d’échange internet. En effet il permet de rendre efficient des connexions (interconnexion directe, réduction des couts, gain de temps, sécurisation du trafic national, optimisation de la bande passante à l’international etc…. A ses dires, l’AMRTP s’engage à prendre soin comme il se doit de cet outil indispensable, premier du genre, de vulgarisation et de développement des TIC dans notre pays.
Selon le représentant de l’union africaine, Moses Bayingana, l’objectif global de l’Agenda 2063 est de tracer la trajectoire de développement de l’Afrique, en ajoutant que l’une des activités de projet phare envisagées est la réalisation d’une infrastructure terrestre intra-africaine à large bande.
‘’ Le programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA) a également souligné l’importance de l’établissement des points d’échange internet, a rappelé M Bayingana. Pour lui, à l’heure actuelle, l’Afrique paie des télé-communicateurs étrangers pour échanger du trafic intracontinental. Ceci est à la fois couteux et inefficace pour gérer les échanges de trafic internet local’’, a-t-il signalé.
La construction d’infrastructure de base tels que les points d’échange internet (IXP), dans tous les pays d’Afrique est essentielle pour réduire les couts et fournir un accès internet plus rapide, a expliqué le représentant de l’union africaine. Il a expliqué que c‘est dans ce contexte que l’Union Africaine a lancé le projet AXIS (système Africain d’échange internet) pour promouvoir le trafic internet intra-africain en soutenant la création de points d’échange internet nationaux en Afrique. Pour bénéficier pleinement du point d’échange internet au Mali, il est désormais nécessaire d’y introduire des services à valeur ajoutée tels que les services de cache globaux, a conclu, le représentant de l’union Africaine.
Le ministre de l’économie, Arouna Modibo Touré, a souligné que la commission de l’union africaine à travers son projet AXI, a contribué au renforcement des capacités du Mali dans la perspective de la mise en place du point d’échange internet nationale avant d’inviter l’AMRTP qui abrite les installations de faire bon usage de et outil. Au terme de cette cérémonie de lancement, les représentants de l’Union Africaine ont reçu des trophées honorifiques

Bissidi Simpara

LA SIRENE

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *