Sourakala deuil : Abdramane Touré, homme de foi et homme de bien, a tiré sa révérence. IBK l’élève au rang de commandeur de l’Ordre national à titre posthume.

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, a assisté dans l’après-midi du 14 août 2018 aux funérailles du patriarche des « Tawati » du District de Bamako, feu Abdramane Touré, rappelé à Allah le lundi 13 août 2018 aux environs de 5 heures du matin à l’âge de 95 ans.

Le Président de la République, Grand Maître des Ordres Nationaux du Mali, a élevé l’illustre disparu, homme de paix et de réconciliation au Mali, dans sa communauté et au delà, au rang de Commandeur de l’Ordre National du Mali, pour une éternelle reconnaissance de la Patrie.

Le 7 août 2018, le Chef de l’Etat était chez son ami et grand conseiller dans son vestibule, au milieu de sa communauté, pour lui faire honneur de sa candidature à l’élection présidentielle. Ce jour-là, malgré la maladie, feu Abdramane Touré était venu répondre à IBK et avait fait des prières et des bénédictions pour la sollicitude usuelle que témoigne IBK aux familles fondatrices et à leurs familles maraboutiques du district de Bamako.

Les funérailles de ce grand adepte de la Tijaniya, intronisé patriarche des « Tawati » en 2010, ont mobilisé aux côtés du Président de la République, l’ancien chef de l’Etat le Général Moussa Traoré, le Patriarche Dramane Niaré des familles fondatrices de Bamako, les leaders des confessions religieuses, les coordinateurs des chefs de quartier du district de Bamako, le maire du district de Bamako et de nombreuses grandes personnalités du Mali, les parents, amis et confrères religieux, la famille de celui que le Président de la République a qualifié « d’homme de foi, d’homme de bien, toujours au chevet du Mali ».

Les cérémonies funèbres ont lieu devant la mosquée de Dravela derrière la Maison d’Arrêt de Bamako.
En présentant ses condoléances les plus émues à la famille Touré, aux proches du défunt et à ses compagnons des premières heures de l’indépendance au nom du Président de la République, Chef de l’Etat, Grand Maître des Ordres Nationaux, de sa famille et au nom des membres du Conseil des Ordres nationaux du Mali et en son nom propre, le Général Amadou Sagafourou Guèye, grand chancelier des Ordres nationaux du Mali, dans son oraison funèbre a déclaré « Que tous ensemble ici communions dans nos prières, pour que l’humilité, le savoir, la tolérance, le sens élevé de l’Etat qui transpiraient de cet illustre personnage, irradient sur notre pays pour un Mali meilleur ».

Feu Abdramane Touré, l’homme au grand chapelet de la confrérie Tijaniya repose au cimetière de Dravela.

La rédaction 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *