Sommet Afrique-France : BAMAKO SE PREPARE POUR L’EVENEMENT

Abdoullah Coulibaly president comite nationale organisation sommet france afrique ihem

 

C’est le deuxième adjoint au maire du district, Ibrahima Dioné, qui a dirigé, hier, l’ouverture de la session extraordinaire du conseil du district. La cérémonie s’est déroulée dans la salle de conférence de la mairie en présence de l’ensemble des représentants des six communes du district. « La présente session extraordinaire offre l’occasion d’examiner les projets structurants, identifiés de manière participative avec l’ensemble des six communes du district de Bamako et qui seront proposés au contrat plan Etat/mairie District de Bamako ; les projets de budget additionnel et de virement de crédits au budget 2016 », a annoncé le deuxième adjoint au maire du district, Ibrahima Dioni.

Les projets structurants proposés au contrat plan Etat/mairie du District ont trait aux domaines de la mobilité urbaine, de l’assainissement, des équipements marchands, de la protection de l’environnement, de la santé et de la sécurité.

Conformément aux souhaits des plus hautes autorités, il est impératif pour le district de Bamako d’accompagner l’organisation du sommet Afrique/France qui se tiendra en janvier 2017 dans notre capitale. Les projets retenus vont impacter profondément la ville s’ils venaient à être réalisés. Conformément aux dispositions de l’article 217 de la loi n°2012-007 du 7 février 2012 modifiée, portant Code des collectivités territoriales, le budget  additionnel de la collectivité est établi en cours d’exercice lorsque les comptes du précédent sont adoptés. Il est destiné à corriger et à ajuster les prévisions du budget primitif.

Le budget additionnel est établi et voté dans les mêmes formes que le budget primitif. Il est appuyé du compte administratif et du compte de gestion. Le projet de virement de crédits au budget 2016 d’un montant de 701 millions de Fcfa, conformément à l’article 226 de la loi suscitée vise à offrir une certaine marge dans la diligence des dossiers. Après le débat sur les projets structurants, les participants à la session extraordinaire ont adopté et voté la délibération.

S. DOUMBIA

Source :L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *