Sommet Afrique France Bamako : Diata Production offre les merveilles “Danses et chants”

En produisant un spectacle, Sékou Keïta à travers Diata Production, a joué sa partition dans la réussite du 27ème sommet Afrique-France que notre pays a abrité les 13 et 14 janvier derniers. C’était le mercredi 11 janvier au Palais de la Culture sous la présidence de Keïta Aminata Maïga, épouse du Chef de l’Etat, en présence de Mme NDiaye  Ramatoulaye Diallo, Ministre de la Culture ainsi que de plusieurs autres membres du gouvernement.

abdoullah-coulibaly-sommet-france-aminata-maiga-keita-premiere-dame-passage-transport-operation-sotrama-ville-propre

Le Sommet de Bamako n’est pas seulement un rendez-vous politique et diplomatique, il est également un forum culturel où les us et coutumes des uns sont confrontés aux habitudes et aux traditions des autres. Ce qui a motivé l’organisation d’un spectacle par Diata Production dirigé par Sékou Kéïta. Les merveilles du Mali culturel, projetées par les artistes venus de partout, engagés pour la paix ; le Mali des merveilles ! Ce spectacle de performance avec danse, mimique, chant, tambour et vidéo, exécutés par les artistes qui font la fierté de notre pays dont Oumou Sangaré, Nahawa Doumbia, Ami Koita, Tata Bambo, Amadou et Mariam, Babani Koné, Haïra Arby, a fédéré sur scène pour une chanson collective. L’ensemble Instrumental du Mali, accompagné par Basékou Kouyaté et son n’goni, a émerveillé le public.

Après la prestation du ballet national du Mali, la place a été donnée au spectacle du chorégraphe et professeur de danse, Sékou Keïta. Le patron de Diata Production et sa troupe ont interprété des différents pas de danse tels que le Dansa, le Sounou, le Tièbilé tchè, etc au son du djembé, de la flute, du violon avec la voix de Babani Koné et Nahawa Doumbia créant ainsi une harmonie défaisant de nombreuses figures géométriques.

Une vingtaine d’enfants étaient présents sur scène  portant les drapeaux des différents pays, le visage coloré, pour souhaiter la bienvenue aux hôtes en terre malienne, terre de l’hospitalité. Les pas exécutés par le chorégraphe de 44 ans et ses danseurs  évoquaient plusieurs thèmes notamment  le changement climatique, la guerre, la pauvreté et l’hospitalité. Le public a pu assister à une projection de films illustrant la ville de ‘’Bamako by night’’.

Le Ministre de la Culture, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, a félicité et encouragé Sékou Keïta et son équipe ainsi que tous les artistes qui ont offert le meilleur visage du Mali. « Le Mali est à la quête d’une stabilité durable. La culture, le vœu du Chef de l’Etat, Son Excellence Ibrahim Boubacar KEITA, a un rôle primordial à jouer dans ce chapitre de la vie de notre nation  », a-t-elle souligné.

Bintou Diarra* Stagiaire*

 

Source : Le Challenger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *