Solidarité : Vers l’autonomisation des veuves et orphelins des policiers

Les rideaux sont tombés le vendredi 15 novembre 2019, dans la cour du GMS, sur les travaux de formation des veuves et orphelins des policiers et les survivantes des violences basées sur le genre en saponification. Initiée par le centre social de la police en synergie avec la Fondation Orange, la cérémonie de remise d’attestations s’est déroulée en présence du représentant du Directeur Général de la Police Nationale, le commissaire Divisionnaire, Mamady Coulibaly, de la Directrice du Centre Social de la Police, le commissaire Principal Assitan Traoré et de nombreuses autres personnalités.

Cette formation à l’intention des couches vulnérables, a porté sur la composition, la fabrication, la coupure et le conditionnement du savon.  En formant ainsi ces couches vulnérables, le Centre Social de la police et la fondation orange ont opté pour une autonomisation des femmes et l’épanouissement de toute une famille dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion.

La directrice du centre a précisé qu’il est important de continuer à renforcer la capacité des femmes et des jeunes à travers des ateliers de formations.

Après avoir invité les bénéficiaires à faire un bon usage des connaissances acquises, le représentant du DG  de la Police Nationale, le commissaire divisionnaire, Mamady Coulibaly a exprimé toute sa reconnaissance et sa satisfaction totale à l’endroit du Service Social de la Police et de ses partenaires, notamment la Fondation Orange, pour que ce geste de haute portée sociale ait lieu. Selon lui, le financement d’une telle activité permet de contribuer à la lutte contre la marginalisation et la stigmatisation des femmes.

La cérémonie a pris fin par la remise d’attestations et des kits aux heureuses bénéficiaires.

Source : Fama

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *