Société Kouma Alimentation Moderne: «LA QUALITÉ DES PRODUITS MAGGI EST GARANTIE PAR UNE EXPÉRIENCE DE 150 ANS DE NESTLÉ»

Au cœur d’une guerre commerciale depuis la fin des années 1970 à cause du succès de ses produits qui battent toute concurrence en termes de prix et de qualité, MAGGI est régulièrement victime de campagnes d’intoxication du fait que beaucoup des consommateurs en Afrique, et au Mali notamment, considèrent tous les cubes ou tablettes comme des produits MAGGI.

La Direction générale de Nestlé au Mali a invité, le mardi 20 mars, « les utilisatrices, les vendeurs de bouillons, les animateurs et hommes de presse de la 4è région, à venir constater d’eux-mêmes et s’imprégner des conditions de production et d’emballage des bouillons MAGGI ». La visite guidée a eu lieu à la société Kouma Alimentation Moderne (KOUMALIM SA), société constituée à 100 % de capitaux de personnel malien et preneur de licence de Nestlé. KOUMALIM SA qui emploie aujourd’hui 234 employés (contre 45 en 1995), produit pour le marché local trois bouillons : MAGGI Goût Poulet, MAGGI Goût Poulet Persil, MAGGI Oignon-Epices et bientôt MAGGI Tablette.
Rappelons que jusqu’en 1979, tous les produits MAGGI en Afrique étaient importés. Afin de mieux satisfaire la demande croissante, ils sont aujourd’hui fabriqués aux quatre coins du continent. Toutefois, force est de constater que plusieurs autres marques inondent aussi les marchés maliens de produits similaires. Au vu de cette multiplicité de produits de provenances diverses, les consommateurs deviennent de plus en plus inquiets et méfiants. Face à une telle situation, la confusion est préjudiciable à l’image de marque des produits certifiés comme ceux de MAGGI. Cette visite guidée vient à point nommé pour donner la bonne information et établir des liens permanents entre la marque MAGGI, les consommateurs et les clients. « À partir de là, les visiteurs seront plus rassurés et comprendront que tous les bouillons sur les étals des vendeuses du marché ne sont pas des produits MAGGI, contrairement à ce que beaucoup pensent. MAGGI est victime de son succès vu qu’il est devenu le nom générique de tous les bouillons », précise le Directeur Général de Nestlé Mali, Abdoulmoumini CISSÉ.
Dans cette optique, les invités ont, par petits groupes, visité les ateliers de production des tablettes MAGGI. Nous avons interviewé l’un d’entre eux, Monsieur Gatta BAH, célèbre animateur de la radio Maya de Ségou, qui a placé l’événement dans son contexte. «Il y a deux ou trois mois, des radios avaient commencé à parler en mal de la marque MAGGI. C’est ainsi qu’à la demande du Chef Régional de vente Nestlé à Ségou, nous sommes venus aujourd’hui à l’usine KOUMALIM à Bamako pour voir les conditions dans lesquelles les produits MAGGI sont fabriqués, ses composantes et les systèmes d’emballage afin de véhiculer à la population de Ségou et nos auditeurs l’information juste sur les tablettes MAGGI », a-t-il répondu avant d’ajouter que « le déplacement en valait la peine». «A titre d’exemple, nous avons, dès l’entrée, constaté que l’hygiène et la propreté sont des valeurs fondamentales de l’entreprise KOUMALIM SA », conclut M. Bah, l’air convaincu. A la fin des visites, la Responsable Qualité de Nestlé et KOUMALIM Mme Diarra Aïcha Maïga, a animé une séance d’échanges et de débat avec les visiteurs pour les rassurer davantage quant à la qualité et la sécurité des produits MAGGI. Selon elle, les tablettes MAGGI sont faites avec du sel iodé, soit 50 %. «La haute pénétration de ces produits dans les foyers nous permet de servir de transporteurs importants d’iode et de participer à la réduction des risques des maladies associées au manque d’iode, telle que le goître. C’est d’ailleurs pour lutter et prémunir contre la malnutrition que ce produit a été créé en Suisse par M. Julius MAGGI ».
Elle expliquera, à titre d’exemple, que dans les tablettes MAGGI, le sel est utilisé pour donner du goût, mais aussi comme un conservateur naturel qui permet de stabiliser le produit lorsqu’il est exposé à la température ambiante. «Des épices et saveurs y sont ajoutées, afin d’avoir des assaisonnements adaptés aux goûts locaux». En termes de respect des normes et de la qualité phytosanitaire, les produits MAGGI ont la certification halal depuis mars 2003. Une année après, en décembre 2004, MAGGI a été lauréat du prix d’Excellence du premier prix malien de la qualité. Avant de devenir six ans plus tard, en décembre 2010, la première entreprise malienne certifiée ISO : 22000 : 2005, relatif à la qualité sanitaire des denrées alimentaires. MAGGI est aussi depuis trois ans (avril 2015) la première entreprise malienne certifiée FSSC 22000, souligne Mme Diarra Aïcha Maïga. Avant de rassurer : « Pour nous, la sécurité des consommateurs passe avant toute considération économique, il s’agit à la fois d’une nécessité morale et d’une exigence légale. Nous rassurons les consommateurs en leur disant que la qualité des produits MAGGI est garantie par une expérience de 150 ans de Nestlé».
Avant de conclure : «Nous recommandons aux consommateurs et restaurateurs de ne rajouter du sel qu’à la fin de la préparation si c’est vraiment nécessaire ». Puisse que la quantité de sel utilisée pour assaisonner un plat varie en fonction des goûts et des habitudes de chacun. Car, « nous sommes conscients de la nécessité de limiter la consommation de sel qui ne doit pas être de plus de 6g par jour pour un adulte»; norme mondiale.
L’utilisation de 2 tablettes de MAGGI (ou de 5 cubes) dans un plat préparé pour 6 personnes apporte l’équivalent de 1,8 g de sel par personne, soit 30 % de la consommation quotidienne recommandée. La visite a pris fin dans une ambiance de fête, les visiteurs heureux sont rentrés satisfaits.

 

Source: Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *