Sit-in devant l’ANPE: Le DG de l’ANPE, Ibrahim ag Nock dans l’oeil du cyclone

À la faveur d’un meeting organisé ce jeudi 6 juin devant L’ANPE, le comité syndicale dirigé par Khéfing Konaté a dénoncé le non reversement des cotisatons fiscales et sociales, Its, inps, amo, les mutations arbitraires des syndicats, l’ingérence de la direction dans la gestion syndicale et les l’irrégularité dans le payement des salaires orchestrés par le directeur général de l’ANPE, Ibrahim ag Nock.

Face à ces violations graves des libertés syndicales et droit de travail prévue par les lois 87- 92-020/anrm, et loi du 12 juillet 2017, le comité syndicale de l’ANPE projette un mot d’ordre de greve de 72 heures allant du 24 juin à 00heures au mercredi 26 juin. Considérant les multiples actes d’ingérence de la direction dans la crise qui oppose le comité syndicale de l’ANPE et le bureau exécutif du Syntade dirigé le camarade yacouba Katilé.

Le comité syndicale de l’ANPE revendique notamment,le respect strict des dispositions du code du travail, des conventions internationales sur les libertés syndicale et la protection du droit et conventions, le paiement intégral des subventions du personnel, la neutralité de la direction genéral dans la gestion du differend syndical, le paiement des allocations depuis le 4éme trimestre 2018, l’ouverture des droits du personnel a l’AMO, l’uniformisation de la période de traitement des salaires pour tout le personnel, l’arrêt immediat de l’ingerence de l’administration dans le fonctionnement syndical, la nomination d’un directeur genéral adjoint pour arrêter les exactions de la direction à travers le recrutement et la nomination.

Alassane Cisse

Malijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *