Sikasso : Débat public sur le budget primitif 2017 de la région

Le débat public sur le budget primitif du développement social, économique et culturel de la 3è région a regroupé samedi dans la salle de conférence du conseil régional, les préfets et les présidents des conseils de cercle, les chefs de services techniques, les représentants des partenaires techniques et financiers, la société civile. Ces débats publics qui font partie des recommandations du code des collectivités territoriales ont porté sur l’état de la mise en œuvre du Programme de développement économique, social et culturel (PDSEC) 2014 -2018, le compte administratif de l’année écoulée, l’état de fonctionnement des organes et des services de la collectivité territoriale et enfin le projet de budget 2017.

mamelon sikasso

Le projet de budget primitif pour le développement de la région de Sikasso qui devra être voté à la fin du mois par les conseillers régionaux, s’élève en recettes et en dépenses à plus de 10,727 milliards de Fcfa. Par rapport à l’état de la mise en œuvre du PDSEC, le compte rendu a porté sur les réalisations faites dans les domaines du secteur de l’économie rurale notamment la réhabilitation de la plaine Kléla/Kouoro barrage, ainsi que le projet intégré de l’aviculture à la pisciculture et au maraîchage. Le secteur secondaire a enregistré la création d’unités de transformation des produits locaux et le renforcement d’adduction d’eau potable. Dans le cadre du secteur des infrastructures et des équipements, plusieurs routes et pistes ont été réalisées ou réhabilitées. Le budget primitif de l’exercice 2017 a été conçu sur la base des réalisations faites en 2015 et 2016 en tenant compte, selon les responsables du conseil régional, des réalités du moment. Pour le président du conseil régional de Sikasso, Yaya Bamba, l’une des contraintes majeures de notre processus de décentralisation demeure la faible mobilisation des ressources financières internes en dépit de l’existence des potentialités. Aussi, a-t-il préconisé l’intensification de la communication pour relever ce défi. Selon lui, ces débats publics visent aussi à renforcer le dialogue entre le conseil régional et les usagers de la région sur les différents programmes de développement. La collectivité fonde donc beaucoup d’espoir sur l’issue des débats qui permettront d’impulser à travers les recommandations, de nouvelles approches/dynamiques et de nouveaux réflexes par rapport aux questions de développement et de gouvernance. Le représentant du gouverneur de la région de Sikasso Intalhamt Ag Erzaye a remercié l’ensemble des partenaires techniques et financiers pour l’accompagnement de la Région avant de saluer la participation massive des cercles à ces débats qui ont été un exercice de gouvernance réussi.

F. D.
AMAP Sikasso

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *