Sans Tabou: sécurité : le salut viendra des FAMA

L’insécurité dans notre pays prend de plus en plus des proportions inquiétantes. Après la partie nord à partir de 2012, le centre du pays s’embrase aujourd’hui avec la multiplication des attaques terroristes. Face à cette situation qui s’empire de jour en jour, l’État est interpellé à assurer la protection des populations et de leurs biens. Pour ce faire, les forces armées et de sécurité sont les mieux placées pour assurer cette mission régalienne.

 

Chaque Malien doit se donner le devoir de soutenir les militaires afin qu’ils puissent mener à bien la sécurisation du territoire national. Ce, d’autant plus que les forces étrangères ne peuvent être que des compléments et non les acteurs principaux.

De l’intervention française de la France au Mali, à la création de la MISMA qui est devenue par la suite la MINUSMA jusqu’à la création du G5-Sahel, des milliers de militaires étrangers sont présents sur le territoire malien afin de consolider la paix. Malheureusement cette paix tant recherchée n’est toujours pas une réalité et la situation se complexifie davantage.

En plus de la présence des forces étrangères, en juin 2015, un Accord pour la paix et la réconciliation a été signé entre le gouvernement du Mali et certains groupes armés. Malheureusement, depuis la signature de cet accord, la situation sécuritaire n’est toujours pas stable. Pire, actuellement, c’est le chaos total dans la région de Mopti avec les assassinats répétitifs de civils par dizaines.

Il est temps que le peuple malien dans son ensemble s’approprie cet adage qui dit qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Autrement dit, il est grand temps de renouveler la confiance aux forces armées et de sécurité maliennes, à les soutenir afin qu’elles puissent bouter hors de notre pays les forces obscurantistes qui sèment la terreur.

Ce scénario qui consiste à faire confiance aux FAMa à faire face à la menace et qui est déjà partagé par les Maliens dans leur grande majorité n’est pas à occulter. Il s’agira pour les autorités de renforcer davantage les moyens mis à la disposition des FAMa et à la population de multiplier les manifestations de soutien pour les encourager et leur redonner espoir. Cette confiance aux FAMa se réaffirme régulièrement au plus haut niveau à travers les déclarations du Président IBK qui s’est engagé à améliorer leurs conditions sur tous les plans.

Il est connu de tous que le défi de la lutte contre le terrorisme que le Mali mène aujourd’hui ne saurait être relevé sans la mobilisation de tous. Déjà, il s’est engagé dans un vaste programme de réforme de notre outil de défense à travers la mise en œuvre de la  Loi d’orientation et de programmation militaire.

Que l’on ne se leurre pas, le combat contre les forces du mal quoi que difficile et très complexe ne sera gagné tant qu’il n’est pas mené par les forces armées maliennes au premier rang. Les forces étrangères ne nous seront surtout utiles qu’en matière de formation, d’appui matériel et de renseignement.

PAR MODIBO KONE

Info-Matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *