Rupture de jeûne : La presse en toute convivialité avec les amis turcs

Le Ramadan est un mois de spiritualité mais aussi de solidarité et de partage. Les fidèles observent, partout dans le monde, le même rituel de privation volontaire de nourriture et d’eau pendant la journée. Au petit soir, ils rompent le jeûne parfois dans la communion.

Ramadan rupture jeune communion manger nourritures

Les saintes écritures parlent de l’importance de cette communion autour des repas de rupture du jeûne. Les Turcs du collège Horizon, en collaboration avec le centre Galaxie – un centre culturel et de dialogue – et l’Organisation non gouvernementale « Temps d’Aide Mali », ont invité des agents de l’Office de radio et télévision du Mali (ORTM) et de l’Agence malienne de presse et de publicité (AMAP), à une rupture de jeûne vendredi dans les locaux du centre Galaxie.

Les Turcs et leurs invités après avoir rompu le  jeûne ont accompli la prière du « maghrib » avant de passer à la table dans une atmosphère conviviale. Ils ont dégusté une succulente spécialité africaine.

Le directeur adjoint du collège Horizon a expliqué que le Ramadan offre l’opportunité aux fidèles musulmans d’accomplir des actes de dévotion, de bénédiction mais surtout d’imploration de la grâce divine. Parce qu’il est dit que le Tout puissant Allah, très clément et miséricordieux, étend davantage, pendant le mois de carême, sa clémence sur les fidèles et absout leurs péchés.

Le responsable du collège Horizon a aussi relevé les bienfaits du jeûne, expliquant qu’il nous permet de connaître nos limites mais surtout d’épurer l’organisme humain. Il a également souligné que nos deux pays (la Turquie et le Mali) partagent certains aspects culturels et que l’islam que nous avons en partage ne fait renforcer nos liens.

Quant au représentant de l’ONG Temps d’Aide Mali, il a rappelé les actions phares de son organisation qui intervient dans plusieurs domaines, notamment l’éducation, la santé et l’humanitaire. Il a expliqué que l’organisation initie parfois des consultations médicales gratuites accompagnées de distributions gratuites de médicaments, en collaboration avec des médecins turcs.

Ces compétences qui développent une expertise dans la prise en charge de certaines pathologies se mettent au service des malades pendant leur séjour dans notre pays. En outre, Temps d’Aide Mali intervient aussi dans la riposte contre la cataracte dans notre pays à travers l’organisation d’une campagne de chirurgie gratuite. La cataracte est, rappelons-le, une maladie représentant la première cause de cécité dans le monde.

L’ONG développe aussi des actions humanitaires et accorde depuis le début du Ramadan un peu plus de 3000 repas de rupture de jeûne aux fidèles dans les mosquées de Bamako et Ségou, à des élèves et étudiants et aussi à des nécessiteux.

Notre confrère de l’ORTM, Niaza Coulibaly, a témoigné, au nom des directions générales de l’ORTM et de l’AMAP, de sa reconnaissance aux amis turcs pour l’initiative de partager un repas de rupture avec la grande famille de la presse.

B. DOUMBIA

source : essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.