Routes nationales vers Kayes : Pénible

Lors de son périple de quatre jours dans la Région de Kayes, dans l’Ouest du Mali, le Premier ministre , Dr Boubou Cissé, emprunte les Routes nationales (RN 3 et 4), qui dessert notamment les localités de Kolokani, Diéma, Nioro, Kayes, Bafoulabé, Manantali et Kita.

 

Il aura fallu quelques minutes de trajet pour se rendre compte de la nécessité et de l’urgence de la réhabilitation de cette route de l’intégration, qui relie le Mali au Sénégal et à la Mauritanie. La dizaine de voitures qui avaient démarré, en toute vitesse, de la Cité administrative, ne tardera pas à ralentir, à cause de l’état de dégradation de la route.

Le long du tronçon Kati-Kolokani, des véhicules renversés à cause du mauvais état de la route. Le cortège prend parfois des déviations, avant de revenir sur le bitume. En cette saison pluvieuse, les nids de poule se sont transformés en véritables baignoires à éléphant, obligeant souvent les véhicules à rouler, en fonction de l’état de la route, tantôt à gauche, tantôt à droite. Le Code de la route ne semble avoir aucun sens ici.

Et pour soulager les usagers ou dans l’espoir de recevoir certainement quelques pièces de monnaies, femmes, jeunes et vieux tentent de combler les trous béants du bitume avec du banco rouge.

C’est au bout d’un trajet pénible que le cortège arrive à Kolokani, vers 10 heures. Le Premier ministre et sa délégation sont accueillis par les autorités administratives et locales de la localité, avant de mettre le cap chez le notable, Dôdio Traoré. Son porte-parole, Moussa Traoré, a salué le déplacement du chef du gouvernement, avant de plaider pour le renforcement de la sécurité et l’amélioration du plateau sanitaire du Centre de santé de référence (CSRéF) dont les travaux sont inachevés. Le patriarche a, pour sa part, prodigué des conseils et des bénédictions pour le bon déroulement de la mission qui vient de commencer.

Après la courte étape de Kolokani, le cortège a repris la route et renoué avec le calvaire : secousses, déviations etc. Il aura fallu près de 2 heures pour relier Kolokani et Didiéni, moins de 50 km. Le supplice a pris fin. Les 180 km qui séparent Didiéni de Diéma sont bien carrossables. Il est environ 12 h 30. Le cortège peut rouler maintenant au-delà de 100 km/heure. Les cultures et plantes vertes flottent au vend. La verdure de la campagne vous accompagne des deux côtés de la route.

Le long de la route, sous une fine pluie, des accueils spontanés sont organisés par les populations riveraines. Le Premier ministre tient à honorer ceux qui sont massés au bord de la route pour le saluer. Une considération saluée par les notabilités et les autorités locales. Le voyage mène à Diéma, sous un temps clément et doux. A l’entrée de la ville, un accueil chaleureux est réservé au Premier ministre. Le cortège est accompagné par les chants et danses au son des meilleurs instruments traditionnels de la contrée.

Le chef du gouvernement rend visite aux notabilités, avant de rencontrer les forces vives et les cadres du Cercle de Diéma, dans la salle de réunion de la préfecture. Lassana Traoré, le maire de Dianguirdé, une Commune du cercle de Diéma, se dit rassuré et fier d’accueillir le chef du gouvernement à Diéma. L’édile souligne que la principale difficulté est l’enclavement à cause de l’état défectueux des routes.

Abdoulaye Touré, 1er adjoint au maire de Diéma, souhaite savoir la date de démarrage des travaux de réhabilitation de la route. Il déplore l’accès difficile à l’eau et à l’électricité. Il dénonce aussi les mutations des enseignants, contre la volonté du maire et du préfet. Des préoccupations partagées par le porte-parole des femmes, Kamissoko Kadiatou Sy. Le chef du gouvernement a remis 50 tonnes de vivres à distribuer à ceux qui en ont besoin dans le Cercle de Diéma.

Après Diéma, Dr Boubou Cissé s’est rendu à Nioro. Aujourd’hui (Ndlr, vendredi), il sera à Kayes. Dans la Cité des rails, Dr Boubou Cissé rendra visite aux notabilités et fera la grande prière du vendredi à la mosquée. Après avoir visité les chantiers du 2è pont de Kayes et l’aéroport international Kayes Dag-Dag, le chef du gouvernement lancera une opération de distribution gratuite de vivres. Une rencontre avec les forces vives mettra fin à l’étape de Kayes ville.

Demain (ndlr, samedi), la délégation du Premier ministre est attendue à Bafoulabé et Manantali. Dans cette dernière localité, Dr Boubou Cissé visitera le grand barrage hydroélectrique. Le périple prendra fin à Kita (Ouest).

CMT/MD

(AMAP)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *