Route Kati-Didiéni : Début des travaux la semaine prochaine

Le chef du gouvernement a entamé hier une tournée dans la Région de Kayes. C’est à Diéma qu’il a annoncé la bonne nouvelle fortement attendue par les populations particulièrement éprouvées par le mauvais état de la route

Les travaux de réhabilitation de la route Kati-Didiéni, longue de 160 km, démarreront dès la semaine prochaine et prendront fin dans un délai maximum de six mois. Au regard de l’état de dégradation avancée de cette route, les travaux ne peuvent plus attendre. Et après, ils se poursuivront sur les autres axes pour les deux ans à venir, conformément au contrat initial prévu à cet effet.
Le Premier ministre a fait ces annonces fortes hier à Diéma. Dr Boubou Cissé qui était face aux forces vices de ce Cercle de la Région de Kayes, a assuré que les travaux seront de très bonne qualité. Il a invité les populations à éviter les situations de conflit qui constituent une entrave au développement.
Comme annoncé dans notre édition d’hier, le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, a entamé jeudi par la voie terrestre une tournée dans la Région de Kayes. Périple de quatre jours au cours duquel le chef du gouvernement sillonnera des localités desservies par les Routes nationales (RN 3 et 4). La délégation visitera Kolokani, Diéma, Nioro, Kayes, Bafoulabé, Manantali et Kita. Objectif : être au plus près des populations et s’enquérir de leurs préoccupations, de leurs difficultés dans ces localités.
Cette visite, faut-il le rappeler, intervient 48 heures après la levée par les protestataires des barricades qu’ils avaient érigées sur ce tronçon pour bloquer la circulation. Donc, c’est dans un contexte quelque peu tendu qu’intervient cette tournée. En effet, regroupées en association, des populations riveraines de certaines de ces localités avaient barricadé, depuis le vendredi 23 août dernier, la route reliant Bamako-Kayes-Diboli. Les manifestants exigeaient, entre autres, sa réhabilitation immédiate, la reprise du trafic ferroviaire entre Bamako et Kayes et la réouverture de l’aéroport international de Kayes Dag-Dag.
La délégation du Dr Boubou Cissé, composée des ministres des Infrastructures et de l’équipement, Traoré Seynabou Diop, des Transports et de la Mobilité urbaine, Ibrahim Abdou Ly, et de la Décentralisation et de l’Administration territoriale, Boubacar Bâ, a pris le départ hier matin à Bamako. Direction Kolokani, première étape de la visite.

ROUTE DE L’INTÉGRATION – Il aura fallu quelques minutes de trajet pour se rendre compte de la nécessité et de l’urgence de la réhabilitation de cette route de l’intégration, qui relie le Mali au Sénégal et à la Mauritanie. La dizaine de voitures qui avaient démarré en toute vitesse à la Cité administrative, ne tardera pas à ralentir, à cause de l’état de dégradation avancée de la route.
Sur le long du trajet Kati-Kolokani, des véhicules renversés à cause du mauvais état de la route. Le cortège prend parfois des déviations, avant de revenir sur le bitume. En cette saison pluvieuse, les nids de poule se sont transformés en véritables baignoires à éléphant, obligeant souvent les véhicules à rouler, en fonction de l’était de la route, tantôt à gauche, tantôt à droite. Le Code de la route ne semble avoir aucun sens ici.
Et pour soulager les usagers ou dans l’espoir de recevoir certainement deux pièces, femmes, jeunes et vieux tentent de combler les trous du goudron avec du banco rouge.
C’est au bout d’un trajet pénible que le cortège arrive à Kolokani, vers 10 heures. Le Premier ministre et sa délégation sont accueillis par les autorités administratives et locales de la localité, avant de mettre le cap chez la notabilité, Dôdio Traoré. Son porte-parole, Moussa Traoré, a salué le déplacement du chef du gouvernement, avant de plaider pour le renforcement de la sécurité et l’amélioration du plateau sanitaire du CSREF dont les travaux attendent d’être achevés. Le patriarche a, pour sa part, prodigué des conseils et des bénédictions pour le bon déroulement de la mission qui vient de commencer.
Après la courte étape de Kolokani, le cortège a repris la route et renoué avec le calvaire : secousses, déviations etc. Il aura fallu près de 2 heures pour relier Kolokani et Didiéni, moins de 50 km. Le supplice a pris fin. Les 180 km qui séparent Didiéni de Diéma sont bien carrossables. Il est environ 12 h 30. Le cortège peut rouler maintenant au-delà de 100 km/heure. Les cultures et plantes vertes flottent au vent. La verdure de la campagne s’offre à la vue.

L’ENCLAVEMENT – Le long de la route, sous une fine pluie, des accueils spontanés sont organisés par les populations riveraines. Le Premier ministre tient à honorer ceux qui sont massés au bord de la route pour le saluer. Une considération et une grandeur d’esprit saluées par les notabilités et les autorités locales. Le voyage mène à Diéma, sous un temps clément et doux. A l’entrée de la ville, un accueil chaleureux est réservé au Premier ministre. Le cortège est accompagné par les chants et danses au son des meilleurs instruments traditionnels de la contrée.
Le chef du gouvernement rend visite aux notabilités, avant de rencontrer les forces vives et les cadres du Cercle de Diéma, dans la salle de réunion de la préfecture. Lassana Traoré, le maire de Dianguirdé, une Commune du cercle de Diéma, se dit rassuré et fier de venir accueillir le chef du gouvernement à Diéma. L’édile souligne que la principale difficulté est l’enclavement à cause de l’état défectueux des routes. Abdoulaye Touré, 1er adjoint au maire de Diéma, souhaite savoir la date de démarrage des travaux de réhabilitation de la route. Il déplore l’accès difficile à l’eau et à l’électricité. Il dénonce aussi les mutations des enseignants, contre la volonté du maire et du préfet. Des préoccupations partagées par le porte-parole des femmes, Kamissoko Kadiatou Sy. Le chef du gouvernement a remis 50 tonnes de vivres à distribuer à ceux qui en ont besoin dans le Cercle de Diéma.
Après Diéma, le chef de l’exécutif national s’est rendu à Nioro. Aujourd’hui vendredi, il sera à Kayes. Dans la Cité des rails, Dr Boubou Cissé rendra visite aux notabilités et fera la prière du vendredi à la mosquée. Après avoir visité les chantiers du 2è pont de Kayes et l’aéroport international Kayes Dag-Dag, le chef du gouvernement lancera une opération de distribution gratuite de vivres. Une rencontre avec les forces vives mettra fin à l’étape de Kayes ville. Demain samedi, la délégation du Premier ministre est attendue à Bafoulabé et Manantali. Dans cette dernière localité, Dr Boubou Cissé visitera le grand barrage hydroélectrique. Le périple prendra fin à Kita.

Envoyé spécial
Cheick M. TRAORÉ

Source: L’Essor-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *